Search
vendredi 21 janvier 2022
  • :
  • :

Le recadrage en règle de Macron

L’interview de Emmanuel MACRON accordée à France Inter, ce mardi 5 octobre 2021, continuent de faire des vagues sur les réseaux. Dans cette interview, il a affirmé que sans la France le Mali ne serait pas le Mali aujourd’hui. L’intervention de la France contre les groupes terroristes a permis de stabiliser le pays. Des propos jugés vexatoires, désobligeants et haineux par les internautes qui n’ont pas manqué de lui rappeler que sans le Mali et ses tirailleurs de la 2e guerre mondiale, l’Allemagne allait en finir avec la France qui allait disparaître de la carte du monde.
C’est le sujet de votre Facebookan du jour.

Amir Nourdine Elbachir : il calmait le jeu face au monde arabe après une déclaration sur le blasphème. Après c’était avec le Mali de se raviser sur le retrait de Barkhane. Today avec l’Algérie, il veut un apaisement après des propos jugés insultants par Alger. Est-ce que Emmanuel Macron est stable ?

Africa-Kibaru : Emmanuel Macron affirme que sans la France, le Mali ne serait pas le Mali aujourd’hui. L’intervention de la France contre les groupes terroristes a permis de stabiliser le pays. Concernant les tensions avec l’Algérie, Emmanuel Macron affirme qu’il a confiance à son ami le président Algérien Abdel Madjid Teboune et plaide pour l’apaisement.

Traore Soungalo : il est fou Macron. Qu’il n’oublie pas aussi que la France était entre les mains des Nazies et que sans l’Afrique, plus précisément le Mali, la France ne serait pas la France aussi.

Souleymane Mbaye : faites la différence quand il parle du Mali et de l’Algérie ; il ne respecte pas les Maliens, c’est demain qu’il va comprendre !

Cheick Thera : et sans le Mali, et les autres pays du Sahel, l’armée nazie allait vous supprimer de la carte et ton pays allait être juste un souvenir !

Ben Souhaib : l’intervention française au Mali à quoi cela a servi ? Rien que la désolation ! Vous dites que vous êtes là pour lutter contre les terroristes, mais chaque jour les terroristes ne font que gagner du terrain.

Touré Bocar : sans la France il n’y aurait même pas de terroristes au Sahel. Tu nous parles des conséquences en sautant les causes ? C’est du n’importe quoi. Et dans tout ça, il y a des Maliens qui se réjouissent de ses dires.

Ali Bonga Lah : et j’ajoute, sans la France il n’y’aurait pas de terroristes au Mali. La France est le seul responsable de la déstabilisation au Sahel en en tuant Kadhafi et en rependant les terroristes au Sahel.

Sheicko Sissoko : c’est vrai, tu as raison, mais il faut partir maintenant. Sans le Mali, tu ne peux pas être 4e réserve mondiale d’or. En voilà votre brouhaha de ne pas partir et vous allez partir sans faille.

Almoustapha Sylla : Combien de manifestations ont été organisées au Mali pour que les militaires français quittent le Mali ? On n’a pas plus besoin de vous, on a tout compris. Vous n’êtes pas venue au Mali pour aider les Maliens, mais pour voler la richesse du Mali. C’est tout, il faut quitter le Sahel et on verra

Mr Neutre : Emmanuel Macron a dit «sans la France, le Mali serait dans les mains des terroristes». NON plutôt sans la France, il n’y aurait pas de terrorisme ! Le terrorisme est né de la mauvaise gouvernance et de l’égoïsme des pays riches qui pillent les pays africains ! Burundi.

Behi Djèhouet : sans le Mali et ses Ressources pillées, la France ne serait pas la 7e ou 8e économie au Monde. Sans le Mali et les Pays francophones d’Afrique, la France ne siégerait jamais au Conseil de Sécurité des Nations Unies ; alors, un peu d’humilité.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *