Recettes douanières: un GAP positif de 3 milliard FCFA

Mesures drastiques prises par le Directeur général des Douanes, Modibo Kane KEITA, commencent indéniablement à porter leurs fruits. L’on apprend en effet que les recettes douanières sont passées de 41,2 milliards de francs CFA, en septembre à 44,3 milliards de francs CFA, en octobre. Ce qui représente un gap positif de 3 milliards de francs FCFA.

Selon des sources autorisées ? Le quota fixé à l’administration douanière a été atteint pour le mois d’octobre dernier. Cela ? pour le grand bonheur du Trésor public à qui sont destinées les recettes douanières.
Il faut rappeler que le Directeur général était en proie à une fronde interne et externe qui s’est manifestée sous la forme d’un sabotage du travail, autant des agents des Douanes que de certains opérateurs économiques qui retardaient volontairement l’arrivée des camions de marchandises sur lesquels sont prélevées les taxes douanières. La conséquence a été immédiate : la baisse des recettes douanières.
C’est pour cela, apprend-on, que le Directeur général a décidé de sortir les muscles : aucune défaillance ayant un impact sur l’atteinte de l’objectif de recettes ne restera impunie. Des sanctions énergiques, selon nos sources, ont été annoncées contre les agents coupables de dysfonctionnements. Le message du Directeur général, peut-on croire, à la lumière des résultats flatteurs engrangés pour le mois d’octobre, est passé 5/5.
Environ 44 milliards de francs CFA ont été mobilisés par l’administration douanière en juillet dernier. Ce, en dépit de la grève des transitaires sénégalais au port de Dakar et les jours d’arrêt de travail. Naturellement, cette performance a donné des idées à l’hôtel des finances. Le ministre de l’Économie et des Finances, le Dr Boubou CISSE, et les Partenaires techniques et financiers (PTF), notamment le Fonds Monétaire international (FMI) examinaient à la même période (juillet) la possibilité d’augmenter les objectifs de recettes des Douanes, portés à 585 milliards FCFA en 2017.
Il faut rappeler que pour l’année en cours, l’objectif de recettes douanières s’élève à la somme de 523 milliards de francs FCFA.
Les recettes douanières s’élevaient à la somme de 478 milliards de francs CFA pour l’année 2015.
Selon des sources bien informées, par rapport à cet objectif, la barre a été placée très haut, au regard de l’environnement économique qui n’est pas particulièrement florissant. Qu’à cela ne tienne, le Trésor public compte sur les recettes douanières. Et le Directeur général en est pleinement conscient. D’où, l’ambition d’effectuer le maximum de rentrées possible. Pour cela, les agents des Douanes à tous les niveaux sont interpellés.
Au regard du gap positif enregistré le mois dernier, l’on est fondé à croire que nonobstant les coups de Jarnac qui fusent de divers endroit, c’est un Modibo Kane KEITA à la conscience professionnelle aiguë qui s’accroche à l’accomplissement correct de sa mission, connaissant parfaitement l’enjeu pour l’atteinte des objectifs de recettes.

Par Bertin DAKOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *