Search
samedi 15 juin 2019
  • :
  • :

Réconciliation et renouveau du Mali: IKAFM signe son grand retour sur la 93.5

Précédemment sur 104,1, la radio IKAFM, la voix de la réconciliation et du renouveau émet à nouveau, depuis hier jeudi 2 novembre 2017, sur la 93.5. Le lancement officiel des activités de la nouvelle fréquence, comme le veut la tradition, a été marqué, hier soir au siège de radio à Djicoroni-Para, par la lecture du Saint Coran et des séances de bénédictions en vue d’accompagner votre chaine préférée. C’était en présence de la directrice de la radio, Assétou TOURE, du personnel, des parents et amis et connaissances, venus souhaiter bonne chance au nouveau bébé.

Selon la directrice de la radio, ce changement de fréquence s’explique non seulement par les instructions de la Haute autorité de la communication (HAC), mais également des ambitions des responsables de la radio qui ont opté, en raison du statut commercial de IKAFM.
Cette nouvelle option, a précisé la directrice de la radio, Assétou TOURE, vise surtout à améliorer les programmes pour la satisfaction des auditeurs et les partenaires.
Pour ce faire, a révélé la directrice, de nouveaux programmes, tels que « Sènè bulon », le vestibule du paysan ; la semaine d’actualité, c’est-à-dire des débats sur les grands sujets de la semaine) ; la revue de la presse du lundi au vendredi en Bambara ; l’invité de la semaine ; ainsi que « Guadoumani » (le bon ménage), sont concoctés.
La devise, « la voix de la réconciliation et du renouveau » pour un pays comme le Mali qui sort d’une crise aussi grave et complexe que celle multidimensionnelle de 2012, n’est pas fortuite, a-t-elle expliqué. Elle dénote de la ferme volonté des responsables de la radio IKAFM d’inviter tous les Maliens à la paix et la réconciliation nationale, gage de tout développement durable.
D’ailleurs, des émissions axées sur la réconciliation dans les familles, née du souci de trouver des solutions aux problèmes familiaux, notamment, les mésententes entre beaux-parents et belles filles seront poursuivies.
Au fait, elles sont nombreuses les familles maliennes qui vivent au quotidien ces genres de problèmes, mais sans parvenir à des solutions pérennes pour les les juguler.
Il s’agit, à travers de ces émissions à grand public, de sensibiliser sur les conséquences du divorce sur les jeunes couples et particulièrement sur les enfants.
La rédaction et le personnel du Quotidien Info Matin « la voix des sans voix », en cette circonstance heureuse, souhaitent plein succès à la nouvelle voix de la réconciliation et du renouveau, IKAFM.

La rédaction




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *