Search
dimanche 22 juillet 2018
  • :
  • :

Référendum: le danger de la dispersion des énergies !

Selon un adage, ‘’ qui veut aller loin, ménage bien sa monture’’. Cette assertion ne semble pas être bien assimilée par les partisans du Oui à la réforme constitutionnelle qui sont en train de défendre une même cause, mais en rang dispersé. Ce, au moment où les opposants au même projet ont réussi à se fédérer au sein d’une même coalition dénommée ‘’Plateforme An tè a bana’’.

Pour soutenir le projet de révision constitutionnelle initié par le président de la République, les mouvements de soutien poussent comme des champignons à Bamako, dans les régions et à l’extérieur du pays. Cependant, l’effet de cette mobilisation ne semble pas être à la hauteur des ambitions. L’explication, selon des observateurs, est la dispersion des associations politiques qui n’arrivent pas à se fédérer et à ajouter leur poids à celui des partis politiques œuvrant dans le même sens.
Contrairement au camp d’en face qui a réussi à créer un grand Mouvement dénommé ‘’Plateforme An tè a bana’’ fédérant tous les partisans du Non. À l’image de cette Plateforme au sein de laquelle tous les opposants à la réforme constitutionnelle se reconnaissent, les partisans du Oui gagneraient davantage s’ils parvenaient à mettre sur orbite une grande Coordination qui fédérera les énergies afin de concurrencer ou même battre le camp d’en face. En tout cas, une telle Coalition d’envergure nationale permettra de donner plus de visibilité aux activités de soutien au projet de révision constitutionnel et faire beaucoup plus d’impacts sur le terrain.
Malheureusement, à l’allure actuelle, l’on a comme l’impression que chacun, de son côté, cherche à mobiliser les moyens financiers pour se faire voir au lieu de servir la cause commune. Dans ces conditions, en cas de mauvaise performance, il serait difficile d’indexer un seul regroupement pour endosser la paternité.
Aujourd’hui, il est plus que nécessaire que les différents mouvements de soutien se retrouvent au sein d’un grand Mouvement, dont les membres ont comme objectif d’expliquer à la population le bien-fondé de la révision constitutionnelle afin d’enregistrer un vote favorable le jour du référendum.
Être au sein d’une même plateforme, c’est aussi pouvoir faire preuve de solidarité, de dépassement de soi et de collaboration. En effet, en étant en réseau, les actions menées bénéficient d’un impact plus large sur l’ensemble du territoire que si elles sont géographiquement limitées dans l’espace et dans le temps.
De même, il est fondé que la mutualisation des savoir-faire, des compétences, voire des moyens d’action existants au sein d’un tel Mouvement seront un puissant levier pour la réussite des actions de soutien au référendum qui fait face aujourd’hui à une opposition farouche qui ne lésine pas sur les moyens pour arriver à ses fins, même au prix de la calomnie et de l’intox.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *