Search
jeudi 13 août 2020
  • :
  • :

Réinstallation dans les nouvelles régions et au nord: 348 bâtiments construits et équipés

Le Comité national de coordination technique du programme d’urgence pour la relance du développement des régions du Nord (PURD-RN) a tenu ce 27 janvier 2020 sa sixième réunion. La cérémonie d’ouverture des travaux présidée par le ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Hamadoun Konaté, a planché sur quatre points, dont le rapport de synthèse des missions du comité national de coordination technique dans les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka.

La rencontre a regroupé autour du ministre du Développement social, plusieurs gouverneurs des régions concernées par ce programme de développement.

Selon le ministre Konaté, l’objectif visé par cet important programme financé sur le budget d’État est de créer les conditions idoines pour la réinstallation totale de l’Etat dans les régions nord et de celles de Mopti et Ségou.

Le Programme, selon le ministre, a démarré au cours de l’année 2013 avec la mise en œuvre des phases I et II et s’est poursuivi en 2015 à 2019 dans le cadre des phases III et IV.

La maitrise d’ouvrage du PURD-RN, dit-il, est assurée par les gouverneurs des régions et la délégation de maitrise d’ouvrage par les agences d’exécution AGETIPE pour les régions de Gao, Kidal et Ménaka et AGETIER pour celles de Ségou, Mopti, Tombouctou et Taoudénit.

Le montant total des conventions signées entre les gouverneurs et ces agences s’élève à la somme de 47 536 3689 846 francs CFA sur lesquels 39 036 336 881 francs CFA ont été mobilisés, a fait savoir le ministre du Développement social.

« Sur ce montant mobilisé, 36 138 520 225 francs CFA ont été exécutés, soit un taux d’exécution de 92,58%. En termes de réalisation physique, le programme a permis la réhabilitation, la construction de 348 bâtiments administratifs et l’équipement en mobiliers de ces bureaux ; l’équipement des services administratifs de l’État en matériel roulant composé de 147 véhicules 4X4 et 895 motos ; l’équipement en matériel informatique et divers », a-t-il déclaré.

Les marchés y afférents ont été principalement exécutés par des entreprises locales qui ont ainsi contribué à la création de nombreux emplois locaux et à l’amélioration de la dynamique économique locale, s’est-il réjoui. Avec ces importantes réalisations, le gouvernement a créé les conditions de réinstallation de l’administration d’État du niveau régional et au niveau local, y compris dans la région de Kidal, selon le ministre.

Conscient de l’ampleur de la tâche, le ministre a promis que l’État continuera de consentir encore des efforts pour parachever le travail entamé avec un accent particulier sur les régions nouvellement créées.

Les participants à la rencontre de ce lundi ont particulièrement débattu le rapport de synthèse des missions du comité national de coordination technique dans les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka ; la situation d’exécution du PURD-RN au 15 décembre 2019 et les perspectives 2020 ;

Ces points ont été présentés par l’Agence de Développement du nord du Mali (ADNM) qui assure le secrétariat technique du comité national de coordination technique du PURD-RN.

À l’issue des débats autour de ces points, les participants ont le diagnostic sur la conduite du programme et des recommandations susceptibles de renforcer les acquis.

Par Sidi DAO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *