Search
jeudi 21 septembre 2017
  • :
  • :

Relance économique: le forum « INVESTI IN Mali » pour attirer les investisseurs

Le ministère de la Promotion de l’investissement et du secteur privé a organisé, le vendredi 18 août dernier, une séance d’information pour éclairer l’opinion nationale et internationale sur le Forum ‘’invest in Mali’’ que notre pays abritera, les 7 et 8 décembre 2017. La conférence s’est déroulée dans la salle de conférence du département avec comme principal animateur le ministre Konimba SIDIBE.

La cérémonie a enregistré la présence des responsables de la Banque mondiale ; de l’API-Mali ; de la CCIM ; des opérateurs économiques et des représentants de plusieurs ambassades et partenaires techniques et financiers.
Le ministre de la Promotion de l’investissement et du secteur privé, Konimba SIDIBE, a affirmé que le forum que son département est en train de préparer sera d’un apport capital pour la sortie de crise dans notre pays. Il a expliqué que la sortie au Mali passe par la solution sécuritaire d’une part, et par un développement inclusif du pays nécessitant une forte augmentation de l’investissement, d’autre part. De ce fait, dira-t-il que le secteur privé étant le moteur de la croissance dans notre stratégie de développement, la promotion de l’investissement privé prend une dimension stratégique. Raison pour laquelle la promotion de l’investissement est au cœur de la Politique nationale de promotion des investissements et son plan d’actions 2017-2019 adoptés en mars 2017.
Selon le ministre SIDIBE, c’est en application de cette politique que son département organisera les 7 et 8 décembre 2017, à Bamako, le forum consacré à la promotion de l’investissement national et étranger appelé ‘’Invest in Mali’’ 2017.
« Dans la perspective d’une relance économique au Mali, l’un des défis majeurs demeure la mobilisation de ressources nécessaires pour réaliser des investissements dans les secteurs prioritaires de développement et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations maliennes. C’est dans cette optique que s’inscrit, l’organisation, par le ministère, en collaboration avec le Groupe de la Banque mondiale et d’autres partenaires techniques et financiers, le forum sur l’investissement », a affirmé Konimba SIDIBE.
Il a informé que ce forum vise quatre objectifs fondamentaux, à savoir : faire connaitre les opportunités d’investissements et changer le narratif sur le Mali ; faire connaitre aux investisseurs potentiels que le climat des affaires au Mali est suffisamment attrayant et compétitif ; développer entre opérateurs privés, des partenariats stratégiques dans les domaines prioritaires de développement de notre pays ; et partager les bonnes pratiques de promotion de l’investissement en vigueur dans les différents pays.
Ce grand forum regroupera les représentants de gouvernements, les entreprises locales et étrangères, la diaspora malienne, les partenaires techniques et financiers du Mali et d’autres institutions internationales, les médias nationaux et internationaux.
Le ministre SIDIBE a indiqué que l’Agence pour la promotion des investissements au Mali (API-Mali), en charge de l’organisation du forum, a eu recours à l’assistance technique de HOPSCOTCH, une agence de communication spécialisée dans l’organisation d’activités événementielles et capitalisant une grande expérience sur le plan international.
Il a rassuré que les préparatifs ont commencé depuis plusieurs mois avec l’élaboration de documents de promotion sectorielle et son lancement a été effectif le 30 juin 2017 à Bamako en présence de membres du Gouvernement, de partenaires techniques et financiers, de représentants du corps diplomatique et du secteur privé. Aussi, informe le ministre de la Promotion des investissements et du secteur privé, pour la réussite de l’événement, il a été procédé à la constitution d’un portefeuille de projets d’investissements bancables. Des projets qui seront mis sur le site dédié au Forum pour servir de produit d’appel aux investisseurs potentiels et permettre la signature, au cours du Forum, de contrats de partenariat pour la réalisation de certains de ces projets.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *