Search
dimanche 20 août 2017
  • :
  • :

Remise de kits scolaires au Badialan II : La SIFMA S.A offre une centaine à des écoliers

Dans le cadre du mois de la solidarité, la Société Immobilière et Foncière du Mali (SIFMA S.A), a offert cent (100) kits scolaires à des écoliers du Badiala dans le cadre de son nouveau programme intitulé : « Un élève, un cartable » comme son slogan »La SIFMA : une famille, un toit ».. C’était le 11 octobre dernier en présence d’une foule venue très nombreuse ainsi des personnalités dont le Secrétaire Général de la Fédération Nationale des Parents d’Elèves du Mali.

En tout cas, l’après midi du samedi 11 octobre dernier devant la famille Diarra au Badialan II, a été une vraie fête pour les enfants et leurs parents. Et pour cause, la SIFMA S.A qui se veut une entreprise citoyenne, au service du développement, a décidé d’ajouter une autre flèche à son arc : l’éducation au Mali. « La SIFMA a fait ce dont plusieurs autres suivront dans le but d’encourager les enfants à bien travailler à l’école, car nous travaillons à votre réussite, avenir de demain », a martelé le PDG Mamadou Guédiouma Coulibaly, l’enfant du Badialan.

Et l’orateur de poursuivre « qu’une bonne éducation, recommande l’implication de tous », une façon pour le PDG de la SIFMA d’interpeler les pouvoirs publics et les parents d’élèves à serrer les coudes pour l’école malienne. L’occasion était propice pour Mamadou Guédiouma Coulibaly, de se réjouir du partenariat dynamique qui existe entre la SIFMA et l’Union des Jeunes pour le Développement du Badialan (UJDB) qui doit être pérennisé.

En clair, le PDG de la SIFMA rappelle une fois de plus, l’engagement de son entreprise et sans faille aux côtés des jeunes, fer de lance du développement du pays. « La SIFMA travaille pour le Mali. J’exhorte ici les familles à faire de l’éducation de nos enfants, leur priorité absolue », a dit le PDG Coulibaly. Enfin, il a réitéré l’engagement de son entreprise à accompagner l’UJDB et aussi, remercié la CAFO et bien d’autres pour tout ce qu’ils font en faveur de l’éducation dans notre pays.

Pour le représentant de la Fédération Nationale des Parents d’Elèves du Mali, M. Yacouba Dembélé a été on ne peut plus clair sur l’état de l’école malienne : très malade. « L’école va mal, va très mal. L’heure est grave.

Ce sont les différents gouvernements qui sont fautifs de la baisse de niveau des enseignants et des élèves car, durant plus de dix ans, il n y a pas eu de formation d’enseignants à cause de la politique d’ajustement structurel imposé par le FMI et la Banque Mondiale avec son corolaire de départs volontaires à la retraite des maîtres et enseignants et la politique de recrutements de Volontaires formés hâtivement aux b.a.-ba de l’enseignement.

Quelle catastrophe ? », s’est indigné Yacouba Dembélé dit Jacob. Enfin, le représentant de la fédération Nationale des Parents d’Elèves du Mali a félicité l’UJDB et la SIFMA pour cette belle initiative.

S’agissant du Secrétaire à la Culture et à l’Education de l’UJDB, M. Mahamadou Kouyaté, il a remercié le PDG de la SIFMA S.A pour son engagement à leurs côtés qui n’a jamais fait défaut. Par ce geste a dit l’orateur, « la SIFMA confirme qu’elle est une entreprise citoyenne au service du développement du Mali ».

La cérémonie a été riche en couleur par outre l’animation des DJ, la prestation de l’artiste « Dèdè » qui a chanté une chanson sur l’école invitant les élèves à travailler et interpelant aussi, les parents d’élèves et les pouvoirs publics à plus d’efforts afin de sortir l’école malienne de sa torpeur actuelle. « Sans cela, ce sont d’autres venant d’ailleurs, qui viendront enseigner nos enfants », a averti le représentant de la Fédération Nationale des Parents d’élèves du Mali.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *