Search
lundi 22 octobre 2018
  • :
  • :

Rencontre IBK-RPM: ce qui a été dit

A sa demande, le Bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (BPN-RPM), conduit par son président le Dr Bokary Tréta, a été reçu avant-hier samedi par son président fondateur, le Président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta.
La rencontre s’est déroulée le matin à 10h00 à la Villa des Hôtes sise à l’ex-base aérienne. L’entrevue, qui s’est déroulée sous la Smart tente, a été l’occasion d’une retrouvaille conviviale entre camarades du RPM en famille pour faire un point approfondi de la situation nationale (politique, sécuritaire, économique et sociale) et échanger sur les perspectives de notre Nation dans la perspective de 2018.

A travers ce rendez-vous avec le chef de l’Etat, il s’agissait de faire la critique et l’autocritique afin de dégager des solutions pérennes et idoines pour renforcer le parti et conforter le régime. Il s’agissait aussi de tourner la page des susceptibilités et des rancœurs nourries, dans bien des cas, par la désinformation et l’intox.
Selon des sources proches de la rencontre, il s’agissait d’une rencontre entre les responsables du Rassemblement pour le Mali et le président IBK, qui est et reste un camarade en mission à la tête de l’Etat. Donc, c’est entre camarades du RPM uniquement, en toute convivialité, en toute camaraderie, mais en toute franchise et en toute sincérité que les échanges se sont déroulés.
Selon les mêmes indiscrétions, les discussions entre les membres du Bureau politique national du RPM et le président fondateur du parti ont été courtoises, amicales et fraternelles.
Des échos qui nous sont parvenus, c’est sans complaisance et sans tabou que les responsables des Tisserands et leur hôte ont fait le diagnostic de la situation nationale et internationale, notamment de la vie de notre parti et sur celle de la Nation au double plan sécuritaire et de la gouvernance.
Le Dr Bokari Tréta, président du parti a, au nom du BPN et des militants, rappelé le parcours épique des Tisserands, fait l’analyse du contexte social et politique, soulevé les préoccupations, les inquiétudes et les interrogations fortes avant de formuler l’ensemble des doléances et des souhaits émanant de la base.
Aux nombre de ses désirs exprimés, le RPM, selon des sources crédibles, aura suggéré au président IBK, entre autres : la promotion des cadres compétents, intègres et loyaux au sein et en dehors du parti (le Mali se fait avec tous les Maliens) ; la nécessite d’un recadrage à travers remaniement ministériel en profondeur ; l’urgence d’une redéfinition du périmètre de la majorité et d’une clarification en son sein.
Pour les responsables du parti présidentiel, il s’agit là de mesures urgentes à envisager ensemble en vue de remettre le parti en ordre de bataille et en position pour remplir sa mission historique : gagner les prochaines échéances singulièrement la présidentielle de 2018.
Après le président Tréta, d’autres responsables du BPN (Ousmane Koné, Zoumana Mory Coulibaly, Mme Diawara Lady Touré, Moussa Timbiné, Moussa Doudou Haïdara, Francis Keïta et Mme Cissé Taty Diarra) ont tour à tour pris la parole pour compléter et préciser les positions du parti sur tel ou tel points.
Au grand soulagement de tous ses camarades ayant pris part à la rencontre, qui s’est déroulée à huis-clos, le président IBK dans sa réponse au BPN était en parfaite phase avec son parti.
Se réjouissant de l’élan de franchise et de sincérité des membres du BPN-RPM, le président IBK a remercié le parti présidentiel pour sa constance et sa fidélité.
Membre fondateur du parti et militant en mission, astreint à des devoirs républicains dans un contexte singulier, le président IBK, explique nos sources, a rassuré les membres du BPN qu’il ne saurait en aucun se mettre en marge ou en travers du projet commun dont il est aujourd’hui le porteur. Autrement dit, il est et reste à l’écoute et à la disposition du parti.
Répondant à l’appel pressant de son parti à être son porte drapeau pour sa réélection, le président IBK aurait répondu que si telle était la volonté du parti, du peuple malien et d’Allah soubahana wat’Allah il sera candidat en 2018. Et si cela était le cas, le président IBK rassure ses camarades qu’il compte sur sa famille politique, le RPM et sur l’ensemble du peuple Mali.
De ce fait, le président Ibrahim Boubacar Keïta a donc appelé le peuple du RPM à être à hauteur d’enjeux et de mission.
Sur la situation générale du pays, le chef de l’Etat a invité le parti à la lucidité et à la clairvoyance.
Pour sa part, le locataire de Koulouba aura affirmé à ses convives qu’il a laissé et pardonné beaucoup de choses, qu’il a été trop longtemps gentil mais que ça ne sera plus désormais le cas.
Satisfait de la grande mobilisation lors de sa visite en troisième région, le président IBK a exprimé au parti sa reconnaissance notamment pour son sursaut à Sikasso et tous les espoirs qu’il fonde sur le RPM pour poursuivre cette montée en puissance.
A l’issue de la rencontre, visiblement satisfaisante pour tous, le Président du Parti RPM, le Dr Tréta a donné ses impressions à la presse :
« Nous avons fait le tour d’horizon de notre gestion à la tête du pays. Nous avons fait un rappel de notre parcours historique ensemble avant le RPM, autour du RPM. Nous avons noté les points de satisfaction que nous enregistrons dans notre gestion, nous avons noté des points où la satisfaction est moindre où nous notons qu’il y a des efforts à faire. Théoriquement, le parti dispose de deux instruments de mise en œuvre de son projet de société à savoir le parti lui-même et l’appareil d’état que nous avons conquis à la suite des élections et qui fort heureusement est dans les mains du Premier Vice-président du parti.
L’objet de cette rencontre était donc de voir les points forts et les points faibles de cette gestion et se rendre compte que nous sommes au dernier tournant de 2018 où nous serons fortement interpellés. Mais nous espérons être à hauteur d’attente, à hauteur de responsabilité, à hauteur de mission dans la promotion de notre pays, et dans la prise en charge des attentes de nos populations. Nous avons identifié ensemble les principales tâches que nous devons réaliser dans ce sens. Nous quittons, cette rencontre, très confiant et satisfait. Maintenant nous avons souhaité multiplier pour le temps qui va nous rester d’ici les prochaines élections qui méritent d’être très sérieusement préparées. Parce que inchallah, nous envisageons les préparer et les gagner’’

Par Mohamed D. DIAWARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *