Search
lundi 22 octobre 2018
  • :
  • :

Renforcement des capacités opérationnelles des Fama: les engagements renouvelés du Président OBK

Le Président de la République, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, SEM Ibrahim Boubacar Keita, reçoit les Voeux de Nouvel An des Chefs d’états major et directeurs des services centraux des Armées , dans la Salle des Banquets du Palais Présidentiel de Koulouba. L’intervention du Chef d’État Major Général des Armées a surtout porté sur les acquis , et les perspectives des Forces armées et de sécurité.

Dans cette tradition républicaine bien établie, dans sa réponse aux chefs militaires , le Président de la République, Chef de l’État et Chef Suprême des Armées s’est dit réjoui des FAMAS en ces termes ‘’ Ce que je viens d’entendre était attendu des dignes fils du Général Abdoulaye Soumaré….qui malgré tout a choisi le Mali et l’honneur ‘’. Le Président de la République a rappelé aux chefs militaires toutes les valeurs républicaines qui font qu’ils sont l’expression de sa decision politique . Renseignant sur la nouvelle lâche attaque des terroristes de ce matin à hombori en lançant des roquettes,SEM IBK a déclaré que chaque soldat qui tombe au service du Mali, lui coupe le sommeil , il n’en dort plus et que ça fait longtemps qu’il a perdu le sommeil. Il a ensuite rassuré les chefs militaires de la poursuite de ses efforts à renforcer et à mettre à la disposition de l’armée les moyens de sa mission républicaine afin de sécuriser les Maliens et leurs biens. Le Président de la République dira qu’aucune action de démoralisation des forces armées et de securite, au nom de la démocratie ou de la liberté d’expression ne sera plus tolérée par la Justice malienne, quelqu’en soit l’auteur. Il a enfin souhaité bonne et heureuse année 2018 , aux FAMAS et aux Ayants droits militaires et paramilitaires, en souhaitant prompt rétablissement aux blessés, et souhaité une paix définitive au Mali en 2018.
Au paravent, à l’entame de son intervention à l’endroit du Chef Suprême des Armées; le Général de division Moussa Bemba Keita , Chef d’État Major des Forces armées et de sécurité du Mali , a sollicité l’autorisation du Chef d’État un instant de recueillement en hommage à la mémoire de nos vaillants soldats tombés au service du Mali. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.
Il a souhaité au Président de la République, Chef Suprême des Armées, ses voeux de Nouvel an. Les Famas souhaitent vivement qu’en 2018 se poursuivent la concrétisation des efforts du Président de la République et la réalisation de bons voeux pour un Mali en paix dans u élan de patriotisme affirmé pour le bonheur de tous.’’ l’année qui s achève à été laborieuse pour nos FAMAS. Les groupes armés terroristes, par des actions lâches de harcèlement, de pose d’engins explosifs improvisés et de mines ainsi que par des assassinats ciblés, ont voulu installer la terreur et la peur chez les populations et dans nos rangs . Ces actions ne nous feront pas reculer et n’entameront en rien notre moral et notre engagement d’honorer notre serment.’’ A t’il martelé. Il a salué l initiative d’IBK en créant l’opération «’ Dambé’ qui veut dire honneur , en cours pour restaurer l’honneur du Mali et de si peuple . Pour cela , il a rassuré le Chef Suprême des Armées et les populations maliennes ‘’ nous allons amplifier la mutualisation des moyens de l’opération ‘’ Dambé’’ , ceux du plan de Sécurisation Intégrée des régions du centre et avec eux des partenaires pour créer un environnement favorisant le développement socio-économique et culturel, et permettant la tenue des élections générales de 2018’’ a évoqué le Chef d’État Major des Forces armées et de sécurité. Il a rassuré le Président de exercice du G5 Sahel, que les FAMAS seront au rendez vous du calendrier pour l’opérationalisation complète de la Force conjointe, il reprendra une citation du Chef de l’État dans ce sens ‘’ Les menaces contre la paix et la sécurité, les phénomènes émergents tels que le terrorisme sont venus s’agreger aux vulnérabilités climatiques et environnementales qui avec la désertification, les sécheresses cycliques , er la famine , ont accru et renforcé la fragilité du Sahel …’. Il a également salué le leadership de haut niveau du Président de la République, grâce auquel il a pu obtenir l’adhésion de ses pairs et de celle des partenaires internationaux. Il n’ a pas manqué de rappeler les acquis en logistique des FAMAS depuis 2013 , dont les moyens de mobilité en véhicules, des armes , des munitions , des ambulances, des vecteurs aériens et la dotation en matériels de soutien des hommes , les tenues , les matériels de campement, les structures sanitaires. Par un système de soutien adapté et les moyens acquis les forces ont eu plus d’aisance opérationnelle à t’il déclaré. Dans une perspective de la continuité des formations classiques avec un nouvel esprit: affirmer le leadership des cadres officiers et sous-officiers en leur faisant acquérir des connaissances essentielles , un ‘’ savoir-faire faire ‘’ pour exercer convenablement leur rôle au sein des formations de combat et des qualités de chef militaire , un ‘’ savoir-être ‘’ résolument dirigé vers le devoir.
En terme d’enjeu il a rassuré le Chef de l’État qui dans sa vision présidentielle évoquée tous les jours ‘’ une armée forte , capable de défendre le territoire ‘’, de travailler à favoriser l’émergence de militaires responsables, efficients ,professionnels , imprégnés des valeurs et principes républicains respectueux des droits humains et sous contrôle démocratique.
Il a vivement salué le Chef de l’État, grâce à qui , il y’a eu la relecture du Statut général des militaires pour corriger les lacunes et renforcer le commandement . Également pour l’amélioration de la valeur du point d’indice , l’obtention d’indemnités forfaitaires au profit des ayants droits des militaires décédés sur le théâtre des opérations, la prise en charge des militaires blessés au cours d’une opération de guerre ou de service commandé, la création de la fondation de la solidarité au profit des orphelins de militaires. ‘’ ces actions ont contribué grandement au bon moral et à l’engagement remarquable au combat des hommes’’ à t il insisté. Dans le cadre des réformes, il a salué l’adoption du Budget Programme, la mise en oeuvre de la Loi d’orientation et de programmation militaire et celle de la Loi d’orientation et de programmation de la Sécurité ‘’ s’inscrivent dans la vision stratégique des FAMAS au courant de Nouvel An ‘’ dira t’il. En matière de recrutement en effectif , il a rassuré le chef de l’État que le recrutement ne sera plus systématique, et non plus une obligation morale de combler le vide mais plutôt un travail de responsabilité recherchant ma qualité pour honorer valablement un emploi. Les formations en cours pour renforcer l’aguerissement , la spécialisation et les aptitudes tactiques des hommes dans plusieurs centres de formations du Mali se poursuivront et se re forceront en même temps les actions de professionnalisation . ‘’ Tous ces efforts visant à la reconstruction d’une nouvelle armée, garante de la politique sécuritaire, de la souveraineté et de l’intégrité du Pays. Une armée mieux équipée et moderne , adaptée à la menace asymétrique et au service de son peuple ‘’ à t’il évoqué. Il a souhaité une bonne année 2018 avec une armée bien réformée et bien renforcée. Il n ‘a pas manqué de manifester sa reconnaissance aux efforts déployés dans notre pays par la MINUSMA, la Force Barkhane, l’EUTM. l’EUCAP, la CEDEAO, l’ Union Africaine et de tous les pays partenaires engagés aux cotes de nos Famas au prix d’énormes sacrifices.

Source : présidence




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *