Search
lundi 15 octobre 2018
  • :
  • :

Responsabilité sociale: Bara-Muso ouvre un centre médical

Pour le bonheur de ses travailleurs, leurs familles et les populations riveraines, la société Aminata Konaté ‘’Bara-Musso’’ a ouvert un centre médical à Faladiè, en CVI du district de Bamako, en face du marché à bétail (garbal). Pour un équipement d’une valeur de 35 millions de francs CFA avec un personnel fort d’une vingtaine d’agents, la clinique Bara-Muso sera ouverte tous les jours de la semaine 24 h/24 avec une prise en charge gratuite des frais de consultation et analyse, à hauteur de 70 % pour les travailleurs, grossistes et dépositaires.

La cérémonie d’inauguration de l’infrastructure était présidée par le ministre en charge de la promotion des investissements, M. Moulaye Ahmed Boubacar, en présence du PDG de l’entreprise, M. Bourama Konaté, du représentant du maire de la CVI, Mme Tangara Aminata Diakité, ainsi que des représentants du ministère de la Santé et de l’hygiène publique.
Mme Tangara Aminata Diakité, qui a salué l’initiative, a indiqué qu’il s’agit d’une marque de solidarité et de persévérance du promoteur de l’entreprise Bara-Musso qui fait ses preuves sur le marché malien et international, depuis quelques années. Elle a remercié le promoteur pour les emplois créés en faveur des femmes et des jeunes, ainsi qu’en faveur de la consolidation de la santé de nos populations. La conseillère municipale a invité d’autres bonnes volontés à imiter cette initiative de créativité et de solidarité pour un développement harmonieux de la commune.
Le représentant du personnel médical a souligné que le centre s’occupera des travailleurs de l’entreprise Bara-Musso, des populations riveraines et l’ensemble de la population malienne. Il participera aussi à l’amélioration et au renforcement des acquis du district sanitaire de la CVI du district en matière de santé.
Bourama Doumbia, le PDG de Bara-Musso, a expliqué que l’initiative vise à consolider la santé des travailleurs et de l’ensemble des collaborateurs dans un contexte de solidarité. En plus de l’infrastructure (le bâtiment) qui est un bien de l’entreprise, le cabinet médical ainsi inauguré est un investissement de 35 millions de francs CFA en équipement, doté d’un personnel d’une vingtaine d’agents et une ambulance pour les besoins de référence-évacuation.
Le ministre, quant à lui, s’est dit heureux, encouragé et engagé pour le courage qui anime le promoteur de la société Bara-Musso. Il lui a rassuré que le soutien et l’accompagnement du département ne feront pas défaut.
« Nous ne pensons que Mali. Vous nous comblez. Nous ferons tous nos possibles pour vous accompagner, conformément à la volonté du président de la république qui dédie son mandat à la jeunesse, à la promotion de l’entrepreneuriat et à l’emploi », s’est adressé le ministre à l’assistance.
Il faut noter qu’à la date d’aujourd’hui, les usines Bara Muso sont fortes de 11 unités industrielles de transformation de produits agricoles et maraichers. Par an, la Société transforme des milliers de tonnes de produits agricoles au point de se buter à la rupture de matière première sur le marché malien. C’est pourquoi elle fait recours, en ces moments, aux productions agricoles d’autres pays de la sous-région. Sur le plan de la commercialisation, la société met sur le marché du monde, 52 différents produits allant des bouillons aux autres condiments et autres produits d’hygiène.
En plus de l’ensemble des régions du Mali, les produits Bara Muso sont fortement recherchés au Sénégal, en Guinée, en Côte d’Ivoire, au Burkina, et un peu partout en Afrique.
En 2017, BARA MUSO a relevé le défi de la commercialisation de ses produits en Europe, car ce n’est pas par un hasard qu’un produit alimentaire malien peut se retrouver dans les rayons des supermarchés occidentaux. Il
faut réussir à plusieurs tests de qualité et de valeurs nutritives pour franchir les a aéroports européens. Ces étapes, la Société Aminata Konaté les ont franchis forts de la qualité de ses produits et de l’hygiène
alimentaire dont ils procurent. À la suite de la France et du reste de l’Europe, les États de l’Amérique sont aussi devenus des amateurs des produits maliens de BARA MUSO. La chine et le reste de l’Asie adorent aussi leurs produits. Aujourd’hui, la société emploie plus de 3 000 salariés maliens et offre indirectement du travail à plus de 2000 personnes au Mali. Mieux, dans le cadre de sa Responsabilité sociale et environnementale (RSE), la société Aminata Konaté a construit un centre de santé pour la prise en charge des consultations et analyses des travailleurs et de ses grossistes et dépositaires avec une prise en charge de 70 % des frais et la gratuité des frais d’ambulance et autres prestations. Ces avantages s’ajoutent à d’autres, déjà accordées par l’entreprise à ses clients et partenaires. Ainsi, la direction a pris l’initiative de partager désormais entre ses partenaires commerçants, la somme de 150 millions de francs CFA chaque mois, soit 300 millions de francs CFA par an. Seules conditions d’octroi de ces fonds gratuits, vendre une grande partie des produits de la société au Mali et ailleurs.

Par Safiatou Doumbia (Stagiaire)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *