Search
samedi 17 novembre 2018
  • :
  • :

Salon de l’action gouvernementale: pour une meilleure visibilité des réalisations

L’hôtel Sheraton de Bamako abrite, depuis mercredi dernier, le Salon des actions gouvernementales « MALIGOV », un événement organisé par l’Agence de communication Vodou, en collaboration avec le ministère de l’Énergie et de l’eau, sponsor officiel.

La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme TRAORE Zeynabou DIOP, ministre des Infrastructures et de l’équipent, représentant le Premier ministre, parrain de l’événement, en présence de M. Amadou KOITA, ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne ; de M. Mouloud Ben KATTRA, ministre de l’Emploi et de Mohamed Tyrold ZOUNDI, initiateur de l’événement. Le Salon de l’Action gouvernementale « MALIGOV » vise à mettre en lumière, l’action publique et les besoins des populations dans le but d’améliorer l’image des organisations publiques et privées et surtout de satisfaire les besoins d’informations des populations et de stimuler la participation citoyenne à la vie publique.
En campant le décor, M. Zoundi a présenté ledit salon comme un espace d’échanges et de débats. « MALIGOV est une opportunité de partage et de diffusion d’information relative aux réalisations en direction des collectivités locales décentralisées, de remonter l’information de la base vers les gouvernants sur les besoins réels des populations », a-t-il expliqué. Selon lui, cette rencontre est aussi une tribune de mobilisation des citoyens pour leur participation effective à la gestion des affaires locales.
« Un espace de promotion de la gestion de proximité. Un cadre de rapprochement de l’administration des administrés. Mais surtout une occasion de mettre en vitrine le travail gouvernement et donner la visibilité à l’action du chef de l’État en faveur de la diversité culturelle nationale », a-t-il confirmé, avant de remercier les départements ministériels qui ont accompagné leur institution pour la tenue de cet événement.
Le ministre KOITA a, dans son allocution, remercié l’élan de citoyenneté des organisateurs de ce salon.
« Le Salon de l’action gouvernementale “MALIGOV” s’inscrit dans une dynamique citoyenne de participation à la construction d’un Mali prospère, uni et solidaire. Cet événement affiche des ambitions républicaines et promet une synergie des forces à l’effet de traduire en réalisations concrètes la volonté d’atteindre, ensemble, les Objectifs du Développement durable », a-t-il martelé.
M. BEN KATTRA s’est, quant à lui, réjoui du fait qu’on parlera surement plus des actions de son département que celles des autres.
« Le problème d’emploi est et a toujours été une préoccupation de la jeunesse malienne et c’est cette jeunesse qui est à l’initiative de ce grand rendez-vous d’information sur tout ce que nous faisons au quotidien pour apaiser la souffrance des populations. Merci aux jeunes pour leur sens de la caritative », a-t-il dit.
M. Malick Halhousseyni a expliqué les raisons qui ont poussé son département à appuyer financièrement cette rencontre qui, selon lui, est une occasion pour les populations de s’imprégner des actions gouvernementales, en dehors des médias et des réseaux sociaux.
« C’est l’unique occasion de nous faire connaitre sans passer par la télé et la radio ou les presses. À travers des stands de chaque département, les populations auront des explications approfondies sur qui fait quoi et surtout ce qui a été fait pour le bien être de chaque Malien », a-t-il fait savoir. Il a ainsi cité quelques grandes lignes du bilan du président IBK qu’il a qualifiées de positives.
« Le premier mandat du président IBK fut un moment intense d’actions, de réalisations heureuses et de programmations historiques, dont certaines des plus anecdotiques resteront gravées dans l’histoire », a martelé le ministre. Il a, à cet effet, cité la signature de l’Accord de paix et de la réconciliation nationale, la Loi de la programmation militaire, l’affectation de 15 % du budget national, entre autres. Dans le domaine de l’énergie et de l’eau potable, M. le ministre a salué le programme présidentiel d’urgences sociales qui oriente son département dans le sens de la promotion à l’accès physique et financier de la population aux services de l’énergie et de l’eau potable.
Dans son allocation, la représentante du Premier ministre a annoncé la volonté de pérenniser ledit salon. Cependant, deux défis sont à relever, selon elle, pour donner à cette initiative, un caractère constant et au-dessus des clivages politiques.
Signalons que plus de 250 exposants et plus de 50 mille visiteurs sont attendus chaque année, dans le but de permettre un partage d’informations entre gouvernants et gouvernés, notamment sur l’action des pouvoirs publics en direction des collectivités territoriales décentralisées, l’apport de l’entrepreneuriat privé pour le développement local et la contribution de la population à la gestion des affaires qui l’intéressent.
Toutes les institutions étatiques du gouvernement au parlement, le secteur privé, la société civile et même les personnes physiques sensibles à la bonne marche des affaires du pays participent à ce grand rendez-vous de participation à la vie publique.

PAR CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *