Search
jeudi 22 juin 2017
  • :
  • :

Sans tabou, miss ORTM 2014: le ministre CAMARA se contredit

En s’immisçant dans les affaires intérieures du comité syndical de l’ORTM, le ministre de l’Économie numérique, de l’information et de la communication a pu empêcher la tenue de la Nuit ORTM, à la date initialement fixée au vendredi 21 novembre. Mais, le syndicat n’attend pas se laisser faire et brandit à l’horizon un préavis de grève illimitée si le ministre persiste dans ses manœuvres. Pour faire passer son message auprès du comité syndical, le ministre évoque la raison d’État se référant aux pourparlers inter maliens en Alger et la maladie à virus Ébola qui sévit dans  notre pays.

Le Comité syndical ORTM estime que ces deux événements n’ont rien à avoir directement avec l’organisation d’une Nuit ORTM. Car, si c’est la paix et la réconciliation nationale, cette année la Nuit ORTM est entièrement dédiée à cette cause. A travers cette soirée Miss ORTM, le comité syndical compte, non seulement, valoriser la femme malienne, mais aussi et surtout, cultiver l’excellence, parce que chacune des candidates va s’adresser au public pour livrer un message. En effet, après deux ans d’interruption, cette année le concours Miss ORTM est placé sous le signe de la paix et de la réconciliation nationale. En plus, l’organisation de la Nuit ORTM participe de la promotion de la femme malienne, de sa beauté, de la diversité de la culture malienne et le signe d’un Mali laïc. Aussi, de son gré, en 2012 et 2013, le comité avait organisé des Nuits de la solidarité et de la réconciliation nationale en rapport avec la situation du pays, les régions de Kidal, Gao et Tombouctou étant sous la coupe des islamistes.

S’agissant du virus Ébola, aucun communiqué n’émane du gouvernement, jusqu’à preuve de contraire, demandant d’éviter les regroupements indispensables.

Mais, c’était ce même ministre CAMARA, à la faveur de la journée d’information  avec la presse sur la maladie à virus Ebola, qui a déclaré publiquement que la Nuit ORTM est une tribune pour véhiculer des messages de paix, de réconciliation et de lutte contre le virus Ebola.

D’ailleurs, le week-end dernier, le parti URD a tenu son 3è congrès au Palais de la culture, en faisant le plein de la salle de 3000 places. Qui est fou? Pourtant, il y a une semaine, ce ministre a joué un sale coup à la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle (CMP) qui appelait à un meeting géant au CICB.

En effet, alors que les présidents des partis membres de la CMP attendaient en grand nombre leurs militants pour le meeting, le ministre de la Communication était sur la radio Klédu pour appeler les populations à éviter les regroupements indispensables à cause de la maladie du virus Ébola qui est réelle au Mali. Conséquence, le président de la CMP, Boukassoum HAIDARA, ce responsable non parachuté du RPM, a prononcé son discours dans une salle à moitié vide.

Aujourd’hui encore, M.CAMARA évoque le virus Ébola pour faire échec à une manifestation du comité syndical.

Le porte-parole auto-proclamé du gouvernement va jusqu’à diffuser un communiqué: ‘’Le Gouvernement salue la décision responsable du Comité syndical de l’ORTM de reporter l’organisation de la Nuit Miss ORTM 2014. Cette décision qui résulte de deux rencontres de travail entre le ministre en charge de la Communication dans la soirée du jeudi 20 novembre et la matinée du vendredi 21 novembre, démontre que le syndicat a pris la pleine mesure des arguments avancés par le Gouvernement, et qui concernent le contexte social actuel du Mali. A travers le ministère en charge de la communication, le Gouvernement est disposé à accompagner le Comité syndical de l’ORTM pour l’organisation de leur soirée dans les meilleures conditions. Le Gouvernement invite l’ensemble des travailleurs et des citoyens à rester mobilisés en cette période cruciale pour la paix, la sécurité et la santé de notre pays. Bamako le 21 novembre 2014 ».

A l’assemblée générale du comité syndical vendredi, les travailleurs ont exprimé leur hostilité au ministre CAMARA.

‘’Ne nous parler pas de ce ministre. Lui ou pas, la Nuit ORTM, qui ne date pas de cette année, va se tenir. On n’a pas besoin de son accompagnement…’’,  a déclaré un travailleur de Bozola.

Par Hamidou TOGO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *