Search
lundi 19 octobre 2020
  • :
  • :

Santé en Commune III: consultations gratuites et don de médicaments à l’ASACOBAKON

Dans le cadre de cette journée, dont le but est l’amélioration de l’état de santé de la population, le Dr Gérard Mandié DEMBELE, a initié une journée de dépistage gratuit du diabète, de la tension ainsi que les consultations à l’attention des enfants, des femmes, des personnes âgées et vulnérables de l’aire de santé de l’ASACOBAKON qui regroupe 5 quartiers de la commune III, à savoir : Badialan 1, 2, et 3, Kodabougou et N’Gnomirembougou. L’événement était couplé à une distribution gratuite de médicaments d’une valeur estimée à près de 10 millions de F CFA à des patients dont les cas sont jugés préoccupants.

Pour le parrain de l’événement, le Dr DEMBELE, candidat déclaré aux élections législatives du 29 mars prochain, cette initiative vise à maintenir la santé des populations au niveau de la commune III.

Parmi les premiers bénéficiaires, Mamadou SANOGO, chef de quartier du Badialan III, a salué cette initiative. Selon lui, le diabète et la tension sont des maladies très fréquentes chez les populations. Il a invité les initiateurs à perpétuer ces activités.

En attend d’être reçu par l’équipe médicale, Mme Fatoumata DIARRA, ménagère de son état, s’est réjouie de cette initiative du Dr DEMBELE qui, dit-elle, vient enlever une épine des pieds des populations de la commune III, notamment les personnes vulnérables. Car, dit-elle, l’accès aux soins santé est devenu un parcours du combattant pour cette catégorie de personnes qui éprouve des difficultés financières. Enfin, elle a invité les bonnes volontés de la commune à suivre l’exemple du donateur.

De son côté, Aboubacar MAIGA, président du comité de gestion de l’ASCOBAKON, a indiqué que l’aire de santé du CSCOM de Baladialan II, regroupe 5 quartiers de la commune III, à savoir : Badialan 1, 2, et 3, Kodabougou et N’Gnomirembougou. Selon lui, le Dr Gérard Mandié DEMBELE, initiateur de cette journée n’est pas à son premier coup. Toutefois, a-t-il fait savoir, c’est pour la première fois que cette journée se tient à l’ASACOBAKON. Pour lui, cette journée va contribuer à faire connaitre davantage le CSCOM et d’attirer l’attention d’autres bonnes volontés sur de l’aire de santé. Elle contribuera aussi au renforcement de la confiance entre les populations et l’équipe médicale du CSCOM afin d’améliorer la santé des populations. Notons avec M. MAIGA que le CSCOM de Badialan II compte une vingtaine d’agents, dont un seul médecin généraliste. Aussi, il ne dispose que d’un seul bloc qui abrite à la fois la médecine générale et la maternité. D’où, très souvent des difficultés d’hospitalisation des patients, faute de salle de consultation.

« Nous manquons de local, on n’a pas d’appareil pour l’échographique et Labo aussi n’est pas équipé », a-t-il fait déploré.

Avant de terminer, il a invité les populations des 5 quartiers à s’impliquer dans la gestion de leur CSCOM.

De son côté, le parrain de l’événement, le Dr Gérard Mandié DEMBELE, non moins donateur, a indiqué que cette initiative vise à améliorer l’état de la santé des populations de la commune III. Selon lui, cette journée s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’un programme décennal qui a déjà bénéficié à des centaines de milliers de personnes. Chaque année, a-t-il expliqué, l’équipe médicale se rend dans certains quartiers de la commune III au moins deux à trois fois pour faire des dépistages de diabète et de tension.

« Mais cette fois, comme il s’agit d’une très grande aire de santé qui regroupe 5 quartiers, il a été décidé de faire en plus du dépistage et de la tension de faire des consultations gratuites et donation de médicaments », a-t-il justifié.

De l’avis de ce spécialiste du domaine, le développement du pays passe nécessairement par la bonne santé de sa population.

« Il faut avoir des bras valides pour pouvoir travailler », s’est-il justifié.

Pour lui, s’agit là d’améliorer l’offre de soins pour cette catégorie de personnes, les indigents.

« Après les consultations, les malades sont invités à faire le suivi au niveau des structures de santé encadrées par le programme.

Avant de terminer, le Dr DEMBELE s’est engagé à aider l’ASACOBAKON à faire la promotion de la santé au niveau de leur centre de santé, à travers l’amélioration du plateau technique, des infrastructures et le renforcement des capacités du personnel.

Notons qu’au terme de cette journée, plus de 300 consultations ont été faites, dont 125 seulement au niveau de la pédiatrie.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *