Search
mercredi 19 décembre 2018
  • :
  • :

SBM à Mopti: les dessous d’une visite

Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga accompagné d’une forte délégation a effectué, le mardi, une visite de terrain dans la région de Mopti pour s’assurer de l’effectivité de la rentrée des classes. Il était accompagné par les ministres de l’Éducation nationale, le Pr Abinou Témé, et celui de la Justice, Garde des sceaux, Tièna Coulibaly. Sur place, la délégation a été renforcée par celle du gouverneur de la région, Sidi Allassane TOURÉ, de plusieurs députés et cadres de la cinquième région.

Après un accueil triomphal à l’aéroport de Sévaré, la délégation s’est rendue à Moussawel situé à 20 Km de là, sur la route de Gao. Dans l’enceinte de l’école fondamentale de ce village, le chef du gouvernement a fait le tour des salles de classe pour être en communion avec les élèves.
Dans la cour de l’école, le Premier ministre a véhiculé des messages à la population locale et aux autorités scolaires et administratives. Il a indiqué qu’après la fermeture de certaines écoles pour raisons de sécurité l’année dernière, le gouvernement n’a ménagé aucun effort pour que les élèves retrouvent le chemin de l’école. En marge des efforts pour la sécurité, le chef du gouvernement a rassuré que des dispositions sont prises pour mettre en place des cantines scolaires. Ce, explique Soumeylou Boubeye Maiga, pour que le problème d’alimentation ne soit pas un handicap pour les enfants qui parcourent 1 à 3 kilomètres pour se rendre à l’école.
Le Premier ministre a également rassuré de l’engagement de l’État à fournir des fournitures scolaires aux élèves pour alléger la charge des parents. Il a remis plusieurs lots de kits scolaires aux élèves.
Aussi, le chef du gouvernement a saisi l’occasion pour sensibiliser les populations à s’impliquer davantage dans la lutte contre les ennemis de la paix.
Après Moussawal, la délégation s’est rendue à Tiaboly pour visiter cette école, échanger avec les autorités scolaires et la population. Dans ce village, le Premier ministre a offert des fournitures scolaires avant de rassurer sur l’engagement des autorités à assurer la sécurité des populations.

Université de Bandiagara
Chose promise, chose due. Promis par le chef de l’État, Bandiagara aura bientôt une université moderne. Le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga a visité le site devant abrité cette université. C’était en présence des autorités traditionnelles et administratives de Mopti et de Bandiagara. Aussi, la population est sortie massivement pour exprimer sa reconnaissance aux autorités pour la concrétisation de cette promesse.
Dans ses mots de bienvenue, le maire de Bandiagara, Housseini SAYE, a affirmé que la réalisation de l’Université de Bandiagara est la concrétisation d’un rêve de toute une communauté. Il a adressé ses vifs remerciements aux autorités pour avoir concrétiser ce rêve. L’élu communal a saisi l’occasion pour souligner les atouts de Bandiagara qui est un plus grand pôle économique et culturel du Mali. Il a rassuré qu’aucun effort ne sera ménagé pour que cette université serve le Mali et la sous-région. «Cette initiative permet de rapprocher le système éducatif du Mali aux populations à la base. La population de Bandiagara vous sera éternellement reconnaissante», a affirmé le maire SAYE.
ll a profité de l’occasion pour évoquer l’insécurité qui continue de hanter la population et les conflits intercommunautaires qui paralysent les activités génératrices de revenus. Face à cette situation, le maire de Bandiagara a plaidé en faveur de l’installation d’un escadron dans sa localité. La population de Bandiagara, par la voix du maire Housseini SAYE, a fait du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga citoyen d’honneur de Bandiagara.
Le chef du gouvernement a quant à lui souligné que cette université contribuera fortement au développement de Bandiagara en particulier et du Mali en général. Il a également réitéré le souci des autorités de tout mettre en œuvre pour le retour de la paix sur toute l’étendue du territoire national.
Après avoir visité le site devant abriter l’université, le PM a rencontré l’Amicale des anciens élèves de Bandiagara. Il leur a remis un chèque de 50 millions de FCFA pour l’équipement de l’espace vert qu’ils ont aménagé à Bandiagara. Aussi, pour servir à équiper la bibliothèque. L’amicale des anciens élèves de Bandiagara a exprimé son ambition d’ouvrir un lycée virtuel dans la ville.

PAR MODIBO KONE
ENVOYÉ SPÉCIAL




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *