Search
mercredi 12 août 2020
  • :
  • :

Secteur des transports: le diagnostic des maux

« La compagnie aérienne de droit malien SKY MALI en cours de certification commencera ses vols dans les toutes prochaines semaines. Aussi, le trafic ferroviaire reprendra très prochainement malgré l’énormité du chantier et les contraintes liées au respect des délais d’approbation des marchés ». C’est du moins, des assurances données par le ministre des Transports et de la mobilité urbaine lors de l’ouverture de la Réunion annuelle des transports organisée par son département.

urant trois jours (du 30 janvier au 02 février), les acteurs du secteur des transports étaient en conclave pour débattre des problématiques qui handicapent le secteur et poser les jalons d’une performance du monde des transports au Mali.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu, ce 30 janvier 2020, au CICB en présence de Mahamadou Kouyaté, représentant du maire de la commune III ; du représentant de la BAD ; de Madou Koné, directeur national des transports ainsi que plusieurs autres responsables des organisations du secteur de transport.

Le thème de l’édition 2020 était : « Pour un service de transports plus efficace ».

Dans ses mots de bienvenue, Mahamadou Kouyaté, représentant du maire de la commune III a déploré que malgré les efforts consentis par le gouvernement, les accidents de circulation sont nombreux. Pour le maire Kouyaté, c’est le non-respect des règles du Code de la route par des usagers qui provoque très généralement les drames sur la route.

Le non-respect des normes, poursuit-il, de la charge à l’essieu, les 11.5 tonnes sont aussi des sources d’insécurité pour les usagers de la route.

Dans son discours d’ouverture, Ibrahim Abdou LY, ministre des Transports et de la mobilité urbaine, a dit que ce n’était pas nécessaire de rappeler que la réservation du patrimoine routier passe également par le développement des transports ferroviaire, fluvial ainsi que le transport aérien intérieur. Le ministre des Transports et de la mobilité urbaine a affirmé que le trafic ferroviaire reprendrait très prochainement au Mali, malgré l’énormité du chantier et les contraintes liées au respect des délais d’approbation des marchés.

Pour lui, cette reprise prochaine sera l’occasion pour les populations des régions desservies de relancer les activités économiques locales liées au trafic ferroviaire. Selon le ministre Ibrahim Abdou LY, le transport fluvial n’est pas en reste avec le démarrage prochain du projet de réhabilitation économique et environnemental du Fleuve Niger (PREEFN), sur le financement de la Banque mondiale. De même, a ajouté le ministre LY, le projet d’aménagement du port fluvial d’Ambidedi, en cours de réalisation, permettra le développement des transports fluviomaritime des marchandises de Saint-Louis au Sénégal à Ambidedi au Mali. Ensuite, Ibrahim Abdou LY a informé que la compagnie aérienne de droit malien, SKY MALI, en cours de certification, prendrait son envol dans les prochaines semaines et desservira les régions du Pays.

S’agissant des programmations de l’année 2019, le ministre a signalé que des actions ont été réalisées. Parmi lesquelles, il a cité la circulation alternée. Plusieurs autres projets sont en perspectives, selon le ministre des Transports et de la mobilité urbaine. Il s’agit entre autres du projet de renouvellement du parc de transport, de la mise en place du Métrobus de Bamako, du développement du Transport fluvial urbain et le transport par téléphérique.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *