Section RPM de la commune I: confiance renouvelée à Frankaly

La section du parti Rassemblement pour le Mali (RPM) de la Commune I       du District de Bamako, a désormais un nouveau de bureau, dirigé par Mamadou Frankaly KEITA. Il a été réélu, le samedi dernier, à la tête d’un nouveau bureau de 63 membres pour un mandat de 3 ans.

Le processus s’est déroulé en présence des responsables politiques de la commune et ceux du Bureau exécutif national du parti RPM dont Boulkassoum HAIDARA. Étaient également présents des chefs coutumiers ainsi que des délégués de différentes localités de la commune, soit au plus 30 personnes par quartier.

  1. Boulkassoum HAIDARA a donné le ton de la rencontre qui s’est déroulée en 3 étapes.

Lui, qui est aussi de la Commune I, a saisi l’occasion pour remercier tous les militants du parti pour les efforts et les sacrifices consentis à son endroit lors des élections législatives passées. La défaite, qu’ils ont enregistrée dans la circonscription électorale de la Commune I, lors des dernières législatives, relève de la volonté divine, sinon pas par faute de n’avoir pas travaillé, s’est montré fataliste M.HAIDARA.

Sur le renouvèlement de la section, il a salué la confiance et la paix qui ont toujours prévalu en C I entre les membres de la section, contrairement à d’autres localités.

Pour M HAIDARA, cette image du parti dans leur circonscription doit servir de leçon et d’exemple pour les localités confrontées au problème de leadership.

Suite à cette intervention, il a été procédé à la vérification des mandats puis à la présentation du rapport d’activités du bureau sortant, (deuxième acte de la cérémonie).

Djénéba DIARRA N°2, membre de l’équipe sortante, a fait la lecture du rapport d’activité de l’équipe sortante.

Dans un premier temps, elle a tenu à saluer l’esprit de collaboration et d’engagement qui a régné tout au long de ce mandat. Toute chose qui a été à la base des résultats auxquels ils sont parvenus au terme de ce mandat de 3 ans.

Par ailleurs, le rapport qu’elle a eu l’honneur de lire serait l’un des meilleurs documents que la Commune I a présenté au Bureau exécutif national depuis la création du parti RPM. Cela au regard des actions et activités que les membres du bureau sortant ont eu à mener à coût de dizaines de millions de FCFA.  Il s’agit, notamment de la réalisation d’un château d’eau à Sikoro -Sourakabougou, au Banconi-Djankinégougou, à Doumanzana pour 20 millions de nos francs; l’acquisition de 16 machines à coudre à hauteur de 10 millions de FCFA pour des organisations de femmes.

Ce n’est pas tout: la section a contribué, également à la construction de certaines mosquées en commune I et a fait don de panneaux solaires, d’ordinateurs au centre informatique des jeunes de la commune I.

Le dernier acte de la rencontre a concerné le renouvèlement du bureau de la section.

Pour la présidence du bureau, le Secrétaire général sortant, Mamadou Frankaly KEITA, était candidat à sa propre succession.

Sa base lui a de nouveau fait confiance en le portant à la tête du nouveau bureau de 63 membres pour un autre mandat de 3 ans sous la supervision des responsables du parti.

Pour l’occasion, en plus du bureau du parti de la section, ceux des jeunes et des femmes ont été également renouvelés.

Le renouvèlement de la section de la Commune I s’inscrivait dans le cadre des directives du parti RPM pour faire face à l’arrivée de nouveaux militants, coïncidant avec la fin de mandat de ce bureau. En effet, la victoire du Président IBK à la magistrature suprême du pays, a provoqué un mouvement d’affluence de militants et de sympathisants que la section se devrait d’encadrer au bénéfice de ses intérêts dans le respect des Statuts et règlements du parti. C’est pourquoi, il a été instruit par le Bureau exécutif national du RPM de l’ouverture du parti aux nouveaux arrivants là où cela s’avère nécessaire.

Des nouvelles structures ont, à cet effet, été créées dans les localités où le RPM n’était pas suffisamment implanté. Ainsi, de 37 comités, le parti s’est retrouvé avec 57 comités soit une augmentation de 65%.

Ces arrivées, sont convaincus les responsables de la section CI, permettront tout de même au parti de mieux entrevoir les élections communales et régionales de 2015.

Par Sikou BAH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *