Search
mardi 9 août 2022
  • :
  • :

Sécurité routière: début d’une opération spéciale de délivrance des pièces des deux roues et tricycles

Le Ministre des Transports et des Infrastructures, Mme DEMBELE Madina SISSOKO, a procédé ce lundi 15 novembre 2021 au lancement d’une l’opération spéciale d’immatriculation des tricycles, mototaxis et vélomoteurs et la délivrance de permis de conduire dans les locaux de l’office national des transports(ONT), à Sogoniko. Cette opération spéciale s’étale sur 9 mois (du 15 novembre 2021 au 20 août 2022), et concerne le District de Bamako et toutes les capitales régionales.

Avant de lancer ladite opération, Madame le Ministre des Transports et des Infrastructures a visité les différents bureaux pour s’enquérir des conditions de travail des agents. Elle a assisté à une séance pratique d’examen de permis avant de visiter la salle des examens.
Le Ministre DEMBELE Madina SISSOKO a également présenté à la presse les spécimens de permis de conduire, de plaque d’immatriculation et de carte grise.
Dans son interview accordée à la presse, la patronne du département en charge des Transports et des Infrastructures a déclaré qu’il était urgent de prendre des dispositions pour régler la circulation de ces engins conformément au code de la route.
«Chaque conducteur doit désormais avoir son permis de conduire et chaque propriétaire doit avoir sa carte grise et une assurance», a-t-elle souligné.
Elle a aussi précisé que toutes les motos doivent avoir des numéros d’immatriculation.
Pour elle, toutes les conditions sont réunies pour éviter les désagréments et former les conducteurs sur les notions élémentaires du code de la route.
Dans un communiqué rendu publique à la veille, me ministre des transports et des infrastructures avait informé les propriétaires et conducteurs de motocyclettes, de mototaxis, de vélomoteurs et de tricycles (Katakatani) du début de cette opération spéciale de délivrance de permis de conduire, de cartes grises et de plaques d’immatriculation, à partir du lundi 15 novembre 2021, sur toute l’étendue du territoire national.
Dans document, le ministre des Transports et des infrastructures a précisé que cette opération va consister à consentir des tarifs réduits (promotionnels) pendant une période 9 mois à compter du lundi 15 novembre 2021.
Par ailleurs, DEMBELE Madina SISSOKO a informé que les demandes de permis de conduire et les dossiers de cartes grises et de plaques d’immatriculation doivent être déposés au niveau des directions régionales et des subdivisions des Transports terrestres et fluviaux.
A cet effet, le Ministre des Transports et des infrastructures appellent les propriétaires et conducteurs des engins à deux ou trois roues motorisés à saisir cette opportunité pour se mettre en règle vis-à-vis du code de la route.
Cependant, cette opération de délivrance semble être la suite logique d’une instruction interministérielle n°003 /MTI-MEF-MSPC-SG en date du 12 novembre dernier qui fixe les modalités de contrôle du poids total autorisé en charge, de la charge à l’essieu et du Gabarit des véhicules lourds de transports de marchandises.
Concernant le Champ d’application de cette décision, le ministre des Transports et des Infrastructures a précisé tous les véhicules de transport routier de marchandises de plus de 3,5 tonnes de poids total autorisé en charge (PTAC), les matériels des travaux publics, les véhicules et appareils agricoles seront soumis au contrôle de la charge à l’essieu, du groupe d’essieux, du PTAC et du gabarit.
Evoquant la limite de la charge et du gabarit, selon l’instruction interministérielle, la limite de la charge et du gabarit seront dans le cadre de l’application progressive des dispositions du Règlement n°14/ 2005 / CM / UEMAO du 16 décembre 2005 relatif à l’harmonisation des normes et des procédures de contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les Etats membres de la CEDEAO.
Enfin, l’instruction interministérielle n°003 du 12 détermine les procédures et modalités du contrôle des engins. Le contrôle de la charge à l’essieu, groupe d’essieux et du PTAC va s’effectuer à l’aide de pèse-essieux installés au niveau des postes de pesage fixes ou mobiles.
Le ministre DEMBELE Madina affirme que tous les camions chargés ou à vide sont soumis au contrôle de charge à tous les postes de pesage sans exception.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *