Search
jeudi 28 mai 2020
  • :
  • :

‘‘Je serai l’ambassadeur des jeunes’’

A la suite de son élection, ce lundi 11 mai 2020, le nouveau Président de l’Assemblée nationale, Moussa TIMBINE, a fait une déclaration à la presse, au CICB. De ses propos, il ressort qu’il va travailler pour honorer le choix de la jeunesse.

Aujourd’hui, si je suis là, c’est parce qu’ils ont voulu me céder la place en tant que jeune. Sans quoi, ce n’est pas parce que le président sortant a démérité. Au contraire, il a eu un très bon bilan. Mais, je pense qu’ils ont souhaité laisser la place à la jeunesse, conformément au vœu du Président de la République qui, lors de son investiture, a tenu à clamer que ce mandat est placé sous le signe de la jeunesse ; sous le signe de la promotion de la jeunesse. Aujourd’hui, le Président de la République vient de prouver, une fois de plus, après la nomination du Premier ministre, après la nomination de plusieurs ministres jeunes, après la loi du genre qui a aussi promu beaucoup de jeunes femmes, en tout cas, députés à l’Assemblée nationale qu’il est au service de la jeunesse. Et qu’au cœur de son combat, il a toujours placé la jeunesse. C’est le lieu, très sincèrement de remercier le Président de la République qui est un père pour moi. Comme je l’ai dit, depuis que mon père est décédé, c’était une des rares fois où j’ai senti quelqu’un remplacer mon père. Donc, c’onc, c’est le lieu de le remercier. C’est le lieu aussi de remercier le président sortant, je suis chef d’une institution, je vais m’efforcer à ne pas couler des larmes. Si on me poignarde, je ne vais pas pleurer. Dans un combat, je ne pleure jamais. Mais, je pense que ces marques de considération que je vais éprouver, venant du président de la République et du Président de l’Assemblée nationale sortant, je suis très ému. Je prierai Allah Soubahana Watallah de nous assister pour qu’à l’heure du bilan, qu’on ne regrette pas avoir confié ce perchoir aux jeunes. Je serai l’ambassadeur des jeunes. Je vais me battre pour honorer la jeunesse malienne. Je vais me battre pour que les crises que traverse le Mali puissent trouver leurs solutions. Les questions du Nord, les questions du Centre, la crise scolaire, le problème d’emploi des jeunes, le problème de Coronavirus auquel nous faisons face et le problème de santé de façon générale, nous allons y veiller, nous allons y travailler.

Donc que Dieu bénisse le Mali !

Vive le Mali !

Je vous remercie…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *