Search
dimanche 19 novembre 2017
  • :
  • :

SIAO Ouagadougou: « Lolognèduman » dresse un bilan satisfaisant

Conformément à un engagement qui devient une tradition, la Coopérative des teinturières « Lologneduma » a dressé un bilan satisfaisant de sa participation au Salon international de Ouagadougou (SIAO), tenu en novembre 2016. Cette rencontre qui a enregistré la participation des représentants de la Coopérative et ses différentes associations a eu lieu à son siège à Kalaban-Coura, en CV du district de Bamako.

L’événement a regroupé autour de la présidente de la Coopératiove, Mme Diawara Mariam Diawara, les responsables des partenaires du MZC et de ACOD Niètaaso ; Daouda Konaté, assistant-coordinateur du MZC. On y notait également la présence des responsables des structures étatiques partenaires au MZC. Il s’agit notamment des ministères de la Promotion de la Femme et de l’Artisanat et du tourisme. Ce dernier était représenté par M. Daha Niasse, chef département division, recette, développement et formation, qui a représenté l’État en matière d’encadrement et de suivi de la délégation malienne au SIAO.
Pour la participation de la Coopérative « Lologn-duma », à cette foire, ses représentants ont dressé un bilan satisfaisant. En effet, les produits de la coopérative ont été convoyés par trois personnes représentantes.
Selon Kadiatou Lo, responsable commerciale de la coopérative, sur les six associations de la coopérative Lolognèduma, quatre ont pu apporter des Bazins teintés en plus de ceux de la coopérative. Ainsi, au total 267 complets sur 30 objets artisanaux ont été exposés au salon du SIAO 2016 par la Coopérative et ses différentes associations. Sur ces produits présentés, c’est 76 complets qui ont pu être vendus sur place pour une valeur de 2 310 00 francs CFA en plus d’un bracelet à 4000 francs CFA, a indiqué Kadiatou Lo.
Si la valeur marchande peut s’avérer peu importante pour beaucoup d’observateurs, les responsables de la coopérative et de leurs partenaires du MZC et de ACOD estiment que les retombées en matière de participation à une foire ne se mesurent pas simplement en produits vendus à la foire. C’est aussi en termes d’expériences acquises et de contacts pris. Sur ce plan, la présidente de la coopérative et la responsable commerciale peuvent s’estimer heureuses. Et pour cause ? Ce Salon a permis de renforcer certains acquis et la coopérative a pu avoir 30 contacts au niveau du Burkina. Déjà, des échanges ont commencé avec ces contacts et les perspectives sont loin d’être désespérantes, s’est réjouie Mme Diawara.
Pour ce qui concerne des difficultés, la coopérative en a enregistré au cours de sa participation à ce Salon. Il s’agit entre autres, selon Kadiatou Lo, des frais de douane très élevés surtout au retour, les frais de transport des bagages également.
A l’endroit de ses associations, elle conseille de veiller aux bonnes mesures des Basins, au cadrage des Basins, des emballages de qualité pour une bonne présentation des produits et l’implication de personnes compétentes pour mieux travailler (en ce qui concerne les associations qui n’ont pas pu présenter de produit pour ce salon).
Cette coopérative est appuyée depuis sa création, en 2011, par l’ONG espagnole MZC et son partenaire d’exécution ACOD Niètaaso.
L’ONG MZC désigne en Espagnole « Mujeres en Zona de Conflicto » (Femmes en Zone de Conflit). Il s’agit d’une ONG de développement créée par des femmes et des hommes dont la principale motivation est de lutter contre la pauvreté, protéger les droits humains et favoriser les politiques qui font la promotion de l’équité du genre et favorables à un développement humain durable.
Au Mali, MZC qui appuie la coopérative des teinturières « Lolognèduma » a décidé avec ses partenaires, depuis 2015, d’ouvrir une porte sur l’extérieur en vue de mieux écouler les produits de leurs activités (sur les marchés nationaux et internationaux).

Modibo KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *