Search
samedi 18 août 2018
  • :
  • :

Sida-Foot: rendez-vous le 16 juin prochain

La 8e édition de Sida-foot aura lieu le 16 juin prochain à Bamako avec une clôture prévue à paris (France) en août prochain. La présente édition est coparrainée par le ministre des Sport, Jean-Claude SIDIBE, et la première Dame, Mme Keïta Aminata MAÏGA, présidente de l’ONG Agir. À l’occasion, un match de gala opposera l’équipe de Sida-foot à une sélection des aigles de la période 2008-2018, le samedi 16 juin prochain, au Stade Omnisport Modibo KEÏTA à partir de 17H30mn.

Les enjeux du rendez-vous de 2018 étaient, samedi dernier, au cœur d’une conférence de presse animée par l’initiateur de l’événement, Bouba FANE, au siège du Haut Conseil national de lutte contre le Sida (HCNLS), à ACI 2000.
Comme à l’accoutumée, depuis bientôt dix ans, les stars du football joueront contre le Sida ce samedi 16 juin 2018 à Bamako. À l’occasion, plusieurs internationaux cadets, juniors et seniors et même anciens internationaux maliens fouleront la pelouse. Ce match gala opposera l’équipe de Sida-foot à une sélection des Aigles de la période 2008-2018 au Stade Omnisport Modibo KEÏTA à partir de 17H30mn. L’entrée est gratuite.
Le public aura l’occasion de voir évoluer pour une des rares fois, des anciens internationaux maliens comme Soumaila COULIBALY ; Adama TAMBOURA ; Check Tidiane DIABATÉ, Mahamadou SIDIBE dit ‘’Maha’’, etc.
Dans son exposé liminaire, le conférencier, Bouba FANE, a souligné que le Festival Sida-Foot est un événement sportif qu’il a initié en 2011, à travers l’agence de communication Mali-Evénement. Il a pour but de sensibiliser et d’inciter les jeunes au dépistage du VIH/Sida. Sida-Foot, a-t-il fait savoir, s’investit également dans le développement du football, à travers la promotion des jeunes talents et à inciter aussi les joueurs binationaux à porter les couleurs du Mali, à travers son match de gala.
L’édition de 2018, dont le coût de l’organisation est estimé à plus de 18 millions de F CFA, se déroulera en deux phases (Bamako et Paris).
L’étape de Bamako se fera en deux en phases comme d’habitude. D’abord, le match de gala qui se disputera le 16 juin au stade Modibo Kéita de Bamako. Il opposera les Aigles du Mali à l’équipe Sida-Foot.
Ce match sera suivi d’une grande soirée qui mettra sur scène plusieurs artistes de renommée internationale à l’hôtel Sheraton de Bamako le 16 juin prochain. Une soirée qui verra la présence de plusieurs stars du football malien et d’autres surprises.
Au cours de cette soirée, la commission d’organisation a décidé de décerner des prix honorifiques à des anciens joueurs binationaux comme Fréderic Oumar KANOUTE, Cédric Kanté, Fousseyni DIAWARA, Sami TRAORE et Ibrahim THIAM qui ont porté haut les couleurs du Mali. Aussi, d’autres prix d’encouragement seront décernés aux deux jeunes joueurs à savoir, Diadié SAMASSEKOU et Amadou HAÏDARA qui ont fait la fierté du Mali dans les grands stades européens en atteignant les demi-finales de l’Europa League avec le club autrichien de Red Bull Salzbour ainsi que Yves BISSOUMA cité en si peu de temps parmi les 30 meilleurs joueurs Africains.
D’autres anciens joueurs comme Cheick Tidiane DIABATE, Adama TAMBOURA, Mahamadou SIDIBE et le Coach MAGASSOUBA qui, au-delà du football, posent des actions socio- économiques au Mali, ne seront pas oubliés.
« C’est à travers ces prix que nous voulons, au nom du peuple malien, exprimer notre reconnaissance pour tout ce qu’ils ont fait et qu’ils sont en train de faire pour le Mali et aussi les encourager dans leurs activités footballistiques et sociales à destination du Mali », a dit Bouba FANE.
Par ailleurs, il sera offert un million de F CFA au champion du Mali en titre, le Stade malien de Bamako.
La clôture à Paris, en début du mois d’août, est appelé « Sida-Foot pour le développement du Mali ».
« Nous avons décidé de faire la clôturer en France, car nous voulons vendre l’image de l’événement à l’international. Car cela fait maintenant des années qu’on n’organise Sida-Foot seulement qu’au Mali », a-t-il indiqué.
Cette délocalisation de la clôture à Paris vise, selon M. FANE, à inciter les différents acteurs du football malien à participer non seulement au développement du football malien, mais aussi au développement économique et social de notre pays.
« C’est pour encourager les jeunes joueurs, notamment les binationaux, à s’intéresser au Mali, voire à accepter de défendre les couleurs du Mali. Nous voulons sensibiliser la nouvelle génération à penser à la préparation de l’après-carrière », a-t-il justifié.
Notons qu’aux côtés des nationaux, d’autres stars africaines du ballon rond sont attendues au cours de l’édition 2018 à Bamako pour faire la promotion de la lutte contre le Sida un rendez-vous de grande communion.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *