Search
lundi 17 décembre 2018
  • :
  • :

SOS village de Sanankoroba: les larmes des femmes de l’hopital Gabriel Touré !

C’est en marge de la célébration des activités de la 24e édition de la Journée internationale de la femme que l’Association ‘’des femmes engagées’’ du Centre Hospitalier universitaire (CHU) Gabriel Toure s’est rendue au SOS village de Sanankoroba, le samedi 10 mars dernier. Par cette visite consacrée à la remise de plusieurs cadeaux aux pensionnaires de ce village, ces braves femmes entendaient donner un sens au rôle joué par la femme dans notre société de civilisation millénaire.

La forte délégation était conduite par Madame Sacko Ina Tandina, présidente de ladite association.
Selon Madame Sacko Inna Tandina, présidente de l’Association ‘’des femmes engagées de l’Hôpital Gabriel Toure’’, les gens cherchent très loin le paradis alors que le SOS village d’Enfants de Sanankoroba est une belle occasion d’être avec dieu.
« Venir seulement causer avec ces enfants de ce village vaut mieux que de faire le tour du monde », a dit Madame Sacko Inna Tandina. Elle a indiqué que cela faisait trois ans maintenant que les femmes travailleuses réunies en association viennent fêter la journée internationale de la femme avec le SOS village d’enfants de Sanankoroba. Du point de vue de la présidente de l’Association ‘’des femmes engagées de Gabriel Touré’’, une analyse profonde des réalités de la vie sociale et celle de la vie et surtout le cas de ces enfants, permet de pencher rapidement la balance en leur faveur.
« Ce sont des enfants qui doivent pouvoir bénéficier de la chaleur humaine de toutes femmes du Mali, que nous sommes, pour combler leur quanque », a-t-elle martelé. Madame Sacko Inna Tandina a confié qu’au cours de cette visite, les femmes de Gabriel Touré ont passé la journée du 10 mars à Sanankoroba auprès des enfants du village avec qui elles ont chanté et dansé. Elle a fait savoir que le directeur général du CHU, en la personne du professeur Kassim Sanogo, a toujours soutenu et encouragé l’initiative, depuis la première visite de l’Association. Selon Sacko Inna Tandina, les cadeaux apportés ne sont que symboliques. Pour les femmes engagées de l’hôpital Gabriel Touré, les enfants du VSOS sont leurs enfants et petits-enfants, a-t- elle précisé.
Pour sa part, M. Hassane Guindo, directeur général de SOS village de Sanankoroba dira que le village SOS d’Enfants de Sanankoroba est une organisation internationale à caractère social qui s’occupe des enfants en situation difficile (les orphelins et les enfants vulnérables…) Selon M. Guindo, le village SOS d’enfants de Sanankoroba est le premier au Mali crée en 1987 et abritant 116 enfants répartis entre 15 familles. Les enfants sont pris en charge depuis à bas âge jusqu’à ce qu’ils soient intégrés dans la vie active par les Mamans, des Tantes et un certain nombre de personnels masculins, a précisé le directeur.
À la date d’aujourd’hui, notre pays compte quatre villages SOS d’enfants à savoir : Sanankoroba, Mopti, Kita et Kayes. Le village d’enfants a formé plus de 250 enfants qui sont autonomes aujourd’hui. Et sur les 250 enfants jeunes, il y a, à peu près, une soixantaine qui est insérée dans la vie active. Parmi ces jeunes, on note des policiers, militaires, des gendarmes ; des assistants sociaux, des infirmières, a-t-il dénombré.
Le directeur général a souligné que le village SOS d’enfants vit avec des prêts, des donations des personnes de bonne volonté, des lettres de quête… Le Directeur Guindo a présenté ses sentiments de joie aux femmes engagées de l’hôpital Gabriel Touré. Parce que, c’est une traditionnelle chez elles. Les mots ont manqué à M. Hassane Guindo, directeur général SOS village d’enfants de Sanankoroba de remercier l’Association ‘’des femmes engagées de l’Hôpital Gabriel Touré. Signalons que l’émotion a beaucoup marqué ces ‘’femmes engagées’’ lors de cette journée célébrée au village SOS d’enfants de Sanankoroba. C’est une prestation d’artistes invités à l’occasion qui a fait pleurer les femmes.

SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *