Search
samedi 17 avril 2021
  • :
  • :

Soutien à la transition: des volontaires se dressent sur les remparts

Le Centre Kassoum COULIBALY a abrité, le dimanche 7 février, la cérémonie de lancement de la Coalition des volontaires pour la réussite de la Transition (CVRT). La cérémonie était présidée par le Président Mansa Kassoum COULIBALY, en présence du représentant du Conseil consultatif de la CVRT, Nando DEMBELE, et de plusieurs jeunes volontaires.

Le représentant du Conseil consultatif de la CVRT, Nando DEMBELE, a affirmé que si cette coalition n’existait pas il fallait la créer. Il se justifie en soutenant que notre pays est à la croisée des chemins, et les Maliens sont perdus et ne savent plus où donner de la tête.
« Aujourd’hui cette transition est l’occasion pour les Maliens de faire une rétrospective pour faire le bilan des trente années de démocratie », a affirmé Nango DEMBELE qui accuse les politiques d’avoir échoué.
Pour lui, l’initiative de cette coalition est salvatrice, car la Transition a besoin de soutien. « La jeunesse doit se mobiliser. Il est temps que les jeunes se réveillent. Cette jeunesse qui constitue le fer de lance du pays est marginalisée. Il est temps que les jeunes cessent d’être du bétail électoral. Vous êtes les principaux animateurs des partis politiques, mais s’il s’agit de goûter au miel, vous êtes ignorés. Il faut un Malien nouveau pour avoir un nouveau Mali », a enseigné M. DEMBELE.
Il a révélé que la Transition travaille à l’ombre sur des réformes. Le représentant du Conseil consultatif de la CVRT a rassuré que les résultats seront visibles sous peu.
Il a enfin appelé tous les Maliens à soutenir la Transition, où qu’ils soient et qui qu’ils soient pour faire bouger les lignes.
A son tour, le Président de la Coalition des volontaires pour la réussite de la transition, Mansa Kassoum COULIBALY, a affirmé que cette quatrième et dernière transition de notre ère démocratique entamée en 1991 ne saurait échouer. « Nous sommes condamnés à réussir ensemble, nous sommes condamnés à une union des cœurs, des esprit et des intelligences. Nous devrons rester sur les remparts. Nous sommes dans une situation où le silence est un péché. L’inaction d’un homme face à la perturbation de la Transition, en fait alors un lâche. Notre responsabilité patriotique et citoyenne nous oblige à ne pas rester silencieux en ces temps si sombres et si difficiles que traverse notre pays », a expliqué M. COULIBALY.
Selon lui, leur engagement patriotique et citoyen vise simplement un objectif : que les Maliens de Kayes à Kidal et ceux de la diaspora soient tous habités par la certitude d’appartenir effectivement au même pays et d’être traités de la même manière par les gouvernants dans la justice et l’égalité dans ne Transition inclusive, apaisée et visionnaire.
Il a lancé un appel solennel à l’union de toutes les populations volontaires maliennes, où qu’elles se trouvent, à Bamako, à l’intérieur du pays ou dans la diaspora, pour qu’elles se mettent en marche afin de libérer le Mali.
Pour soutenir la Transition, la Coalition des volontaires a quelques chantiers en vue. Elle envisage l’institutionnalisation d’une journée de volontariat national pour la réussite de la Transition. Cette journée se déroulera chaque dernier dimanche du mois où tous les volontaires donneront de leur temps pour une œuvre collective dans leurs localités et échanger sur l’appui à la Transition.
La CVRT prévoit la mise en place de 21 centres régionaux d’appui à la réussite de la Transition, de véritables laboratoires citoyens de réflexion et d’action. De même, il sera mis place une école des femmes et une école des jeunes pour la réussite de la Transition pour l’éducation à la citoyenneté.
Aussi, les membres de la CVRT se donnent le devoir de faire des productions régulières de notes d’analyse pour les autorités de la Transition et de mobiliser son vaste réseau diplomatique et de communication internationale pour construire une image positive du Mali.
Autres actions de la Coalition concerneront le réarmement mental et technique de la jeunesse pour qu’elle comprenne dans les moindres détails les idées et les actions de la Transition afin qu’elle s’implique davantage.
Comme résultats, la CVRT table sur un taux de participation aux prochaines consultations électorales d’au moins 70%. Elle compte toucher au moins 7 millions de volontaires mobilisés et actifs pour la réussite de la Transition à l’intérieur du Mali et dans la diaspora. Au finish les actions permettront d’impacter au moins 17 millions de citoyens à l’horizon 2030.
« Le temps est venu de prendre nos responsabilités pour la construction du Mali. Cet instant est notre adhésion massive, patriotique, sincère, citoyenne pour soutenir et accompagner avec engagement, courage et détermination la Transition au Mali. La réussite de la Transition est gage de sous-bassement solide et de racines solides pour le Mali nouveau. Tout le monde a aspiré au changement, tout le monde veut le changement et le changement a ses contraintes et ses exigences auxquelles il faut s’adapter et qu’il faudrait accepter. Cessons d’être des obscurantistes. Arrêtons les pré-jugements et soutenons ensemble les efforts des autorités de la Transition », a appelé le président de la CVRT, Mansa COULIBALY.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *