Search
samedi 19 juin 2021
  • :
  • :

Soutien au de Kaou N’DJIM: le CASI sur les fonts baptismaux

La Maison de la presse a servi de cadre, ce samedi 5 décembre 2020, au lancement du Club des amis et sympathisants de Issa Kaou N’DJIM, non moins Coordinateur général de la CMAS de l’imam Mahmoud DICKO. C’était dans le cadre d’un point de presse animé par les responsables dudit club.

Cette conférence de presse était animée par Ibrahim Daba DIAWARA, porte-parole du club, en présence du représentant du parrain, Moussa SOUKOUNA ; ainsi que plusieurs autres responsables.
Convaincus que Issa Kaou N’DJIM peut jouer un rôle important dans le développement du pays, à travers des initiatives, dans les domaines socioculturels et professionnels, des hommes et des femmes, en majorité des jeunes, de tout bord et de toute origine ont décidé de le soutenir. Ce, par la création d’une association à caractère social dénommée ‘’Club des amis et sympathisants de Monsieur Issa Kaou N’DJIM’’, en abrégé CASI.
Selon ses responsables, le CASI a pour objectifs : la réalisation des projets et des idéaux de Monsieur Issa Kaou N’DJIM ; l’entraide entre ses membres du Club ; la promotion de l’entreprenariat et le renforcement de capacité professionnelle des jeunes et des femmes.
De même, il s’agit de la défense des droits fondamentaux de l’être humain sans aucune forme de
distinction ethnique, tribale ou religieuse ; la lutte contre l’extrémisme violent dans notre société actuelle ; ainsi que la promotion de nos valeurs sociétales.
Dans la déclaration liminaire lue par Dr Aissata SOW, les responsables du CASI lancent un appel solennel et fraternel à l’ensemble des Maliens et Maliennes qui se retrouvent en ses objectifs à se joindre à cet club afin de se référer aux idéaux patriotiques de Mr Issa Kaou N’DJIM avant la 1ère assemblée générale du Club prévue le Samedi 19 Décembre 2020.
Selon ses partisans, Kaou N’DJIM, en tant que leader d’opinion a joué un rôle remarquable dans la vie religieuse, sociale et politique du Mali dans plusieurs domaines, notamment religieux avec la création du Centre de Formation et d’éducation islamique ALAKAMATON, avec l’ouverture de plusieurs centres qui ont formé et qui forment encore des centaines de femmes et d’enfants à Bamako.
Aussi, il s’est distingué par son effort incontestable de contribuer à l’information et à l’éveil des consciences de la population à travers ses émissions de radio et télévision ; sa fidélité et son soutien sans faille à l’Imam Mahmoud DICKO aux moments très difficiles et très complexes pour lutter contre des projets qui vont à l’encontre de nos mœurs.
Par ailleurs, ses partisans saluent surtout son combat patriotique de lutter contre la mauvaise gestion de l’Etat, la corruption, le népotisme, et l’impunité.
Ibrahim Daba DIAWARA, a souligné que le CASI n’a pas pour vocation d’être un club d’invective des détracteurs de Issa Kaou N’DJIM, encore moins de ripostes contre les attaques.
Pour lui, le CASI va s’investir dans les chantiers poursuivis par Issa Kaou N’DJIM, dans le cadre de la réalisation des volontés exprimées par le peuple malien lors des manifestations populaires contre la mauvaise gouvernance, l’insécurité, la corruption, etc.
D’ores et déjà, le CASI est engagé aux côtés de son mentor dans le combat pour la réussite de la Transition politique en cours dans notre pays.
Tous les intervenant invité leurs compatriotes soucieux de la réussite de la transition à répondre massivement à l’Appel citoyen pour la réussite de la transition autrement dit «Faso Ka Wélé», le nouveau mouvement lancé par Issa Kaou N’DJIM pour soutenir les autorités de Transition.
Notons que cette cérémonie a été marquée par des témoignages de certains participants sur les raisons qui les ont poussés à adhérer à l’idée de la création de ce club de soutien Issa Kaou N’DJIM.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *