Search
jeudi 19 avril 2018
  • :
  • :

Spécial 20 ans: pour un journalisme de proximité !

Une nouvelle année, un nouveau titre : Info-Matin ! Un quotidien nouveau qui vient avec l’ambition d’apporter sa modeste pierre à la consolidation de l’espace de l’expression plurielle des liberté publiques en général et celle de la liberté de presse en particulier.
Mais info-Matin n’est pas un journal de plus. C’est une équipe déjà connue ; aguerrie et expérimentée ayant fait ses preuves (premier journal privée de la place selon le dernier sondage d’Info-stat) qui revient donc sur le marché avec une identité, une orientation et une ligne éditoriale claires qui ne souffrent d’aucune espèce d’ambiguïté dont elle entend assumer pour le grand plaisir de ses nombreux lecteurs. Simple question de suite et de logique !
En effet, dit le vieil adage : « I don’ na ni turu min ye, ni yo di i bé ke don baga lafili ye » (si tu te défais du signe particulier qui t’identifie, tu te rend méconnaissable).
Journaliste engagés ? Cela ne nous gène pas. En effet, qui n’a pas une opinion ou une position sur la marche des affaires de son pays ? Le plus important, c’est de pouvoir l’exprimer en toute liberté et en toute indépendance. Sur ce plan nous sommes en l’aise.
De l’indépendance, nous sommes de ceux qui peuvent l’affirmer vis-à-vis de n’importe qui. A info-Matin, nous veillerons à préserver, quoi qu’il arrive, notre indépendance par rapport à toutes les forces politiques et économiques.
Nous ne sommes ni brevetés du CESTI de Dakar ni des certifiés de Lille, bordeaux ou de la planète mars en journalisme. « Entrés dans la profession par effraction », « les fuyards du chômage » (comme le dit si bien le Président KABA) que nous sommes n’avons aucun complexe quant à leurs pratique du journalisme, (le journalisme de proximité), jugée particulière par certaines grandes prêtres de la déontologie.
Hier comme aujourd’hui, la seule règle qui vaille pour nous, c’est de donner aux lecteurs l’INFORMATION VRAIE et les éclairer en partageant avec eux notre opinion. Le reste est une question d’éthique humaine, d’intégrité morale, d’honnêteté intellectuelle et de convenance sociale. Info-Matin ne s’écartera point de ses principes et n’y tanguera point.
Notre opinion, nous la donnons tant qu’il nous sera permis, dans ce Mali démocratique, de disserter sur la marche la Cité. En citoyens à part entière qui ont droit aussi d’avoir des avis.
Ce pays appartient à nous tous. Son passé glorieux, son présent fait des misères et de désenchantement, son avenir que nous souhaitons tous « radieux » sont l’affaire de tous. Nous n’aurons pas la prétention de vouloir détenir le monopole de la vérité. C’est pourquoi nous resterons, comme par le passé, ouverts à toutes les opinions contraires. Le rôle de toute presse dans une démocratie n’est-il pas de contribuer au pluralisme médiatique ?
Elargir le champ de l’expression plurielle des opinions, tel sera notre combat. Pour ce faire largement ouvertes seront nos colonnes à tous ceux qui n’ont plus de champs d’expressions sous la IIIè République et à tout ceux dont voix est étouffée au nom de la raison et de la tranquillité du plus fort, de l’injustice et de l’intolérance. En chevaliers servants, Info-Matin se présente comme LA VOIX DES SANS VOIX.
En optant pour cette orientation, nous n’ignorons pas que nous nous mettrons dans le point de mire de ceux qui redoutent la manifestation publique de la vérité ou qui cachent jalousement des squelettes dans leurs placards. Mais quand on choisit de prendre la plume, on ne peut la mettre qu’au service de la vérité contre le mensonge, de la justice contre les abus et les malversations, de la défense des plus faibles, des minorités contre les puissants et les nantis du jour… bref, faire en quelque sorte office des Zola des temps modernes.
Mais qu’on se rassure, info-Matin se gardera d’être un instrument de délation et de malveillance, des missiles seulement pointés sur koulouba. Nous aurons l’œil sur tout le monde, sur tout, partout et à tout moment, en priorité sur ceux qui ont choisi d’être décideurs, à quelque niveau que ce soit.
Notre champs d’investigation ira des loisirs jusqu’au fin fond de la raison d’état, en passant par les arcanes de la politique et toutes ces petites choses qu’on aimerait tenir secrète… le tout bien sûr à notre façon.
Après tout quelques petites vérités ne font jamais mal à personne… elles ne font qu’apporter un peu sel et de piment à la sauce.
Fidèles lecteurs, adeptes et amateurs de la vérité crue et drue, nous sommes de retour. La recréation est terminée pour tous ceux qui traînent des casseroles. Nous ouvrons la chasse à l’information vraie, celle dont vous aviez été momentanément sevrés.
Tout en étant heureux de nous retrouver avec un nouvel emballage, mais avec la même orientation, nous vous souhaitons bonne et heureuse année 1998.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *