Search
jeudi 20 septembre 2018
  • :
  • :

Spécialisation en master à ENSUP: 193 « étudiants en licence générale calés !

Sur décision de l’administration, les 193 étudiants professionnels en licence générale de la promotion 2014 n’ont pas accès à l’Ecole normale supérieure (ENSUP). Ces étudiants ont créé un collectif qui a fait part de leurs déboires au ministre de l’Enseignement supérieur et au Directeur de l’ENSUP, à la faveur d’un point de presse.

C’est lors d’un point de presse, organisé, le vendredi dernier, à l’Ecole fondamentale de Banconi Farada, que cette information a été donnée par les étudiants en fin de la licence générale.
La conférence était animée les membres du collectif des étudiants professionnels, à savoir : Mme KEITA Salimata TEME, Ibrahim Sadou MAIGA, Moussa SANOGO, Mohamed Souleymane DIABATE. On y notait également la présence d’autres camarades de lutte.
Selon les conférenciers, le collectif ne cherche autre chose que leur admission sur titre à l’ENSUP), après trois ans de formation dans les différentes Facultés du pays en licence générale.
Aussi, soutiennent-ils remplir toutes les conditions nécessaires pour accéder sur titre à l’Ecole normale supérieure ENSUP. Pour preuve ? Selon les étudiants finalistes, ils ont tous été admis sur concours professionnel aux différentes Facultés après avoir fourni des documents nécessaires.
Par ailleurs, les étudiants conférenciers ont fait savoir qu’ils sont bénéficiaires d’un congé de formation de 5 ans qui leur permet de continuer directement à l’ENSUP pour deux ans de formation de spécialisation en master, après leurs trois ans de formation en licence générale. Les conférenciers ont précisé que leur admission par concours aux Facultés du Mali date depuis 2014, un an avant la mise en œuvre du système LMD (Licence-Master-Doctorat) qui a commencé au Mali en 2015, dans les Facultés.
Pour les conférenciers, ils ne peuvent pas être sanctionnés par les dispositions du système LMD qui les a déjà trouvés dans les Facultés. En effet, selon les orateurs, les 193 étudiants professionnels ayant terminé leur licence générale, se sont présentés à l’ENSUP pour poursuivre leur formation en master (spécialité).
Par ailleurs, aux dires des animateurs de cette conférence, le directeur général de l’ENSUP, en la personne de M CAMARA, a catégoriquement refusé leur admission au sein de cette grande école.
Le Directeur général de l’ENSUP, rapportent les conférenciers, leur a fait savoir qu’il n’existe que deux voies seulement pour accéder à l’ENSUP (concours et l’inscription) sur titre. En ajoutant que l’ENSUP a atteint ses limites en matière d’accueil et de formation.
Et pourtant, soulignent-ils, le directeur général de l’ENSUP, M CAMARA a lancé le concours de ses administrateurs le 9 Avril 2018. Alors que le Collectif des étudiants a tapé à toutes portes de toutes les structures publiques pour accéder à l’ENSUP pour continuer leur formation en master, sans succès, ont-ils déploré.
Sachant bien que Master n’est pas gratuit, certains membres du Collectif ont proposé 200 000 FCFA par étudiant soit la moitié des 400 000 FCFA par an pour faire le Master, ont révélé les conférenciers. Malgré tout, le directeur général n’a pas voulu les accepter.
Les conférenciers se demandent pourquoi accorder 5 ans de congé de formation en les refusant 2 ans de formation à l’ENSUP pour le Master ?
En tout cas, faute de spécialisation à l’ENSUP, les 193 étudiants professionnels en licence générale ne pourront pas enseigner dans les écoles secondaires. D’où leur cri de cœur.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *