Search
vendredi 24 septembre 2021
  • :
  • :

Le spider malien en France: de héros à zéro?

Mamadou Gassama n’a plus de travail en France. On apprend aujourd’hui qu’il a été déchu du corps des sapeurs-pompiers de Paris. Il avait pourtant été érigé, il y a trois ans, en héros national après qu’il a sauvé un enfant suspendu à un balcon sur le point de faire une chute du quatrième étage. Trois ans après qu’il a sauvé de manière spectaculaire un enfant suspendu à un balcon, Mamoudou surnommé « Spiderman » a été déchu de sa fonction. C’est un rêve qui s’est effondré en quelques minutes après que Mamoudou Gassama, originaire du Mali, a été félicité par le président Emanuel Macron et érigé en héros national. La nouvelle a attristé plus d’un sur la toile au Mali et dans le monde entier et les internautes ne tarissent pas de commentaires sur cette situation difficile de notre héros national. C’est le sujet de votre Facebookan du jour !

Siaka Diamouténé : Mamadou Gassama vit dans la précarité. Selon un site d’information, Mr Gassama n’a pas le brevet des collèges et que le héros d’un autre jour, semble avoir une maladie qui l’empêche d’exercer le métier de pompier. La bonne nouvelle est que notre compatriote qui peine depuis à construire la vie dont il rêvait, vient d’avoir un bébé et alterne périodes de chômage et petits boulots précaires.

Boubacar Sow : il est plus facile de demeurer commando de marine que de rester sapeur-pompier parisien. Gassama avait choisi la mauvaise fonction publique.
Il ne savait pas. Et ceux qui l’entouraient ne savaient pas, eux non plus. Espérons qu’il sorte de ses vices forcément destructeurs et se consacre à l’essentiel. L’espoir n’est pas perdu. Ce garçon a été trop jalousé et son ignorance a fait le reste. Il n’aurait jamais dû prendre un logement à Montreuil pour commencer, ensuite et ensuite.

Maiga Niakale Traore : pour raison d’une maladie dans le sang, Mamadou Gassama est en train de se faire soigner. Mais, il se nourrit toujours du sapeur-pompier. C’est la maire du Montreuil qui explique sur Google.

Mohamad Sangaré : donc, les propos de Macron ne valent pas les pets d’une vieille grand-mère.

Yacou Yass Keïta : il n’a pas été déchu, puisqu’il n’a même pas été pompier à vrai dire, il n’a pas réussi aux différents tests d’entrée pour être pompier en France. Les mises à l’épreuve sont permanentes chez les sapeurs-pompiers. Le Malien n’a pas la rigueur qui sied aux sapeurs-pompiers. Physiquement et intellectuellement, il ne pouvait pas tenir. Les sapeurs-pompiers parisiens sont les mieux aguerris de France, tous corps confondus

Aru Bonkana : être titularisé sapeur-pompier n’est pas un jeu EN FRANCE. Il ne pouvait jamais être titularisé.

Yaya Sinayoko : tous ceux qui réfléchissent un peu et qui connaissent la France savaient qu’il ne pouvait pas. Au lieu de nous écouter, ils (ses proches) ont «enfermé « Gassama dans sa bulle.

Madol Sanogo : bon, ce que je vais dire à mes chers Africains, prenez soin de nous.
Pourquoi ? Le jour où le Monsieur a fait plaisir aux Français, IBK lui avait demandé un recrutement direct au choix entre le Mali et la France. Et il a choisi la France ce jour-là. Mais aujourd’hui il faut voir la situation !! S’il avait choisi le Mali, il ne devrait pas être trahi par des citoyens africains. Mais quand même, bonne chance à lui.

L’homme Sage : ils n’ont pas été reconnaissants pour ceux qui ont fait la guerre de leur libération. C’est toi qui as sauvé un enfant qui veut être gratifié. C’est mal connaître ces gens-là. Faites votre sacrifice pour vous-mêmes au lieu de le faire inutilement pour les autres

Moumoune Djiguiba : la France n’a jamais achevé une chose entamée, pourquoi le recruter s’ils ne pouvaient pas le retenir ! C’est de la connerie. Wallaye !

Wazza Niakate : certes, il n’a pas pu intégrer les pompiers à cause de son niveau d’études, mais il gagne bien sa vie, il a un travail qui lui permettra de bien vivre. Le journaliste doit encore revoir ses investigations.

Formidable Sekou Coulibaly : au moins il a eu les documents rêvent aujourd’hui des millions d’immigrés. On ne peut pas tout avoir. Bonne chance au champion.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *