Search
samedi 18 novembre 2017
  • :
  • :

Sport et olympisme: Habib Sissoko décoré

Le président du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), Habib SISSOKO, fait partie des personnalités que le Premier ministre, Abdoulaye Idrissa MAIGA, a décorées le 3 août dernier, au nom du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, au cours d’une cérémonie pleine d’émotion.

Ainsi, Habib SISSOKO passe du grade de Chevalier de l’Ordre national du Mali à celui d’Officier de l’Ordre national. Cette distinction honorifique, qui n’est pas du tout une surprise, a été accueillie par l’ensemble du mouvement olympique et sportif comme une récompense de la part des plus hautes autorités du pays et une marque de reconnaissance à l’endroit de cet homme qui est une fierté pour notre pays qu’il porte haut en Afrique et dans le monde dans les instances du sports et de l’olympisme.
Habib SISSOKO, faut-il le souligner, est aujourd’hui un Manager du sport et de l’olympisme, qui jouit de la confiance, de l’estime et du respect de ses pairs tant au plan national qu’africain.
Par sa détermination faille, sa foi inébranlable en ce qu’il fait, il a réussi à sortir le Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM) de l’ombre pour le hisser au rang de référence africaine.
Pour beaucoup de dirigeants sportifs, Habib SISSOKO est incontestablement une référence dans le cercle des managers sportifs maliens et africains. Un homme réputé humble, pieux, généreux et dévoué pour la cause du sport malien, voire africain. C’est un homme, soutient-on, de conviction, de loyauté et de fidélité à toute épreuve qui croit en l’homme et à sa mission.
C’est de Lapalissade que de dire qu’Habib SISSOKO est le dirigeant sportif malien le plus capé de tous les temps, au sens des responsabilités occupées dans l’Administration du sport aux plans national, sous régional, africain et mondial.
Dans son domaine, le président du CNOSM est aujourd’hui sans conteste la plus grande fierté du pays. En effet, grâce à son dévouement, le Mali est présent sur tous les fronts dans les assemblées sportives mondiales.
Ceinture noire 3e dan de judo, plusieurs fois champion du Mali et olympien de Moscou en 1980, Habib SISSOKO a été révélé au public en 1997, quand il devient président de la Fédération malienne de judo. Une étoile de dirigeant hors pair venait de naître en l’ancien sportif de haut niveau.
A partir de l’année 2000, les honneurs s’enchaînent sans discontinuer pour le natif de Niaréla qui collectionne les distinctions et les promotions : président du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM), en 2000 ; directeur de développement à la Fédération internationale de judo (FIJ) en 2008 ; membre du Bureau exécutif de l’UCSA, en 2011 ; président de l’ACNOAZ II (Association des comités nationaux olympiques de la Zone II de l’Afrique), en 2013 ; membre du Comité exécutif de l’ACNOA (Association des comités nationaux olympiques) la même année et, tout récemment, président de l’Union africaine de judo (UAJ), en 2016.
Nul besoin ici d’énumérer les multiples actions consenties en faveur du sport malien dont Habib SISSOKO a beaucoup contribué à la promotion et au développement. Avec cet intrépide défenseur de la cause de l’olympisme et du sport, c’est le Mali qui est cité partout et le sport malien qui va de l’avant.
Pour rappel, le Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM) a été fondé en 1962 et reconnu l’année suivante par le CIO. Le Conseil des ministres a adopté, le mercredi 1er avril 2009, le projet de décret portant reconnaissance d’utilité publique du CNOSM. Ce nouveau statut permet au comité de consolider davantage sa contribution dans le développement du sport au Mali. Par ses qualités de leader et une compétence jamais prise à défaut, le président du CNOSM s’efforce d’accomplir cette mission, pour le plus grand bonheur du mouvement sportif et olympique de notre pays qui compte désormais parmi les nations africaines.

Par Bertin DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *