Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Stabilisation et développement du Mali: le PRVM-FASOKO propose la ‘‘Fasocratie’’

20 mars 2013-20 mars 2022, le Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO) a neuf ans. Les activités commémoratives de ce neuvième anniversaire ont été lancées, samedi dernier, à travers une conférence de presse, au siège du parti à Niamakoro, cité UNICEF. Le principal conférencier était le président du PRVM-FASOKO, Mamadou Oumar SIDIBÉ, qui avait à ses côtés plusieurs cadres du parti. Le thème retenu pour ce neuvième anniversaire est : ‘’Transition : quel modèle de démocratie pour la stabilisation du Mali’’. Ainsi, pour la stabilisation et le développement du Mali, le PRVM-FASOKO propose la ‘’Fasocratie’’, une vision endogène et inclusive fondée sur les réalités maliennes.

Dans son intervention, le président du mouvement national des jeunes, Ousmane SANGARÉ, a déclaré que le PRVM FASOKO était un parti qui compte sur l’échiquier politique national. Il a déclaré que le parti a traversé des moments difficiles et a su gérer les différentes crises de manière efficace.
Le président du mouvement national des jeunes a rappelé que le congrès du 26 décembre a été marqué par des incompréhensions. « Cette crise a été résolue, car les valeurs du parti ont été mises en avant. Ceux qui n’ont pas mis en avant les valeurs que défende le parti ont claqué la porte », a déclaré Ousmane SANGARÉ.
Le porte-parole de la plateforme Anw ko Fasoko, Alassane DEMBÉLÉ, a rappelé l’objectif de la mise en place de ladite plateforme. Selon lui, cette plateforme qui compte 57 partis membres a porté son choix sur Mamadou Oumar SIDIBÉ. Le porte-parole a expliqué que ce choix s’explique par le fait que Mamadou Oumar SIDIBÉ est un leader qui a beaucoup de qualités et qui a une vision claire pour le développement du Mali.
« Des actions sont en cours et des bureaux de la plateforme seront mis en place dans toutes les communes du district et dans les régions. L’objectif est de soutenir Mamadou Oumar SIDIBÉ en vue d’opérer un changement positif au Mali », a affirmé Alassane DEMBÉLÉ.
Pour sa part, Mamadou Oumar SIDIBÉ dira que cet anniversaire met le PRVM-FASOKO à la croisée des chemins dans un pays plongé dans une crise multidimensionnelle depuis plus de 10 ans.
«Les années passent, les événements se succèdent, mais l’engagement des militants et des sympathisants de notre parti pour le Mali reste intact et se renforce avec des alliances d’hommes et de femmes qui se sont appropriés du Dambé, Danaya, Ladriya», a affirmé M. SIDIBÉ.
Il a soutenu qu’en 9 ans d’existence, son parti a réussi un exercice qui est un cas d’école dans l’espace politique malien : apprendre, proposer, s’enraciner.
« J’invite jeunes, femmes, militants et sympathisants à ne jamais perdre de vue que demain nous appartient. Renforcez l’implantation, continuez la sensibilisation, travaillez pour le futur, refusez les pratiques qui ont embourbé le Mali dans la situation que nous connaissons », a lancé Mamadou Oumar SIDIBÉ.
Le président a réaffirmé le soutien de son parti à la transition, tout en invitant les autorités à aller vite vers le retour à l’ordre constitutionnel tout en assurant les partenaires de l’intérieur et de l’extérieur.
En effet, le PRVM qui se veut une force de propositions constante a profité de ce neuvième anniversaire pour dévoiler le contenu d’un document intitulé ‘’Quel modèle de démocratie pour la stabilité du Mali’’. Ledit document qui est le fruit d’une réflexion est une feuille de route pour la refondation que prône le parti.
Mamadou Oumar SIDIBÉ a précisé que ce document est un miroir, une boussole et non un tribunal.
Dans ledit document, le PRVM-FASOKO aborde entre autres : la démocratie à l’épreuve des critiques suite à la faillite de la 3e République ; l’origine des critiques contre la démocratie ; l’échec de la mise en place de la démocratie dans la 3e République ; l’espoir de sursaut national ; la quatrième République ; l’État de droit…
En somme, le PRVM-FASOKO soutient que la stabilisation du Mali est un objectif majeur prioritaire pour atteindre la ‘’Fasocratie’’, une vision endogène et inclusive fondée sur des réalités maliennes, capable de sortir le Mali de ces crises multiformes.
« Une démocratie basée sur nos valeurs traditionnelles et culturelles qui prend en compte ‘’la vision 4’’ dans l’élaboration de la loi fondamentale en vue de l’avènement de la IVe République demeure fondamentale pour la stabilisation du Mali. Le renforcement de l’école comme moyen d’instruction et de formation contribuera certainement à implémenter un nouveau modèle de démocratie en adéquation avec l’aspiration du peuple malien », a expliqué le président Mamadou Oumar SIDIBÉ.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *