Succès du RPM aux communales à Bla: la touche de l’honorable Harouna Traoré

11

En mission du Parti, l’apport du député élu à Bla, Honorable Harouna Aboubacar TRAORE, a été déterminant dans le succès du Rassemblement Pour le Mali (RPM) dans sa circonscription électorale. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Pour le RPM, il fallait frapper fort, à l’occasion de ces élections communales qui ont été repoussées à trois reprises. La preuve en est que le Bureau politique national (BPN), à l’occasion de la première conférence de presse animée par son nouveau président élu à l’issue du 4e Congrès ordinaire, tenu du 22 au 23 octobre dernier, le Dr Bocari TRETA, avait placé haut la barre en annonçant que sur 12 115 conseillers qui seront élus, le RPM ambitionne d’en avoir 5 000. Selon le Dr TRETA, sur la base des simulations faites, son parti peut gagner dans 350 communes.
Avec une telle ambition, les responsables du RPM ne pouvaient qu’aller au charbon. Ce, d’autant plus qu’il s’agissait d’un défi « possible à relever », à en croire le chef des Tisserands, le Dr TRETA.
Du côté de l’Honorable Harouna A. TRAORE, le message a été reçu 5/5, puisqu’il n’a plus perdu de temps pour rejoindre sa base électorale afin d’apporter son précieux concours aux candidats de son Parti. Jeune par l’âge, mais vieux par sa sagesse et son sens élevé des relations humaines, l’honorable Harouna TRAORE fait bonne impression dans sa circonscription. C’est cette qualité qui fonde notre société qui, apprend-on, a fait la différence dans la circonscription électorale de Bla où il a vraiment mouillé le maillot, rapportent nos sources.
Selon une répartition des deux tâches, l’honorable Harouna devait prendre en charge deux communes stratégiques, à savoir Bla et Falo.
Dans la première commune, le RPM est arrivé en tête avec 8 conseillers sur 29. Du coup, il occupe la mairie. À signaler que là, le Parti est allé en liste propre.
À Falo, le Parti du Tisserands est arrivé 2e avec 7 conseillers sur 29.
Au niveau du cercle, le Parti a 70 conseillers sur 307. Il occupe 4 mairies.
Il faut rappeler qu’à l’issue des élections communales de 2009, le Rassemblement Pour le Mali n’avait que 17 conseillers et 0 maire. Au regard des résultats engrangés à l’issue des communales du 20 novembre dernier, il saute aux yeux qu’il y a eu un bond quantitatif pour lequel l’honorable Harouna TRAORE est pour beaucoup, assurent nos sources. Il est même spectaculaire. Interrogé sur cette prouesse, le député répond : « c’est en réalité, le fruit d’un travail de longue haleine. Il faut être proche de la population et de ses préoccupations. Il faut être à son écoute et apporter tant que faire se peut une réponse concrète. À défaut, un réconfort moral n’est jamais superflu. C’est à cela que je me suis toujours attelé, en tant qu’homme politique, mais en tant que ressortissant de Bla tout court. Parce qu’il s’agit avant tout de mes pères, de mes mères, de mes frères et sœurs. C’est ce qui a créé la confiance entre nous et cette population qui en retour a voté massivement pour notre parti à l’occasion des dernières communales. Je salue tous ceux qui se sont mobilisés pour permettre au RPM d’engranger un tel score que je considère honorable. Je voudrais que ce soit la prémisse à des victoires futures. Que Dieu bénisse notre pays ».
Au sortir des communales, le RPM obtient 2 582 conseillers et 187 maires, selon le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Mais selon la commission de centralisation, le RPM devrait avoir 201 maires, au lieu de 187 annoncés. Ce qui nécessitera un ajustement avec le ministère de l’Administration territoriale, annonce-t-on.
En attendant, le secrétaire général du RPM, Baber GANO, au cours d’une conférence de presse animée le samedi dernier, à la Maison de la presse, a jugé le résultat « flatteur qui confirme la trajectoire du Parti, depuis 2013, quand le peuple a investi le Président IBK de plus de 77 % des suffrages et a accordé au RPM la majorité à l’Assemblée nationale. C’est la preuve, a-t-il poursuivi que le peuple malien continue à croire au Projet RPM.

Par Bertin DAKOUO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *