Search
vendredi 24 septembre 2021
  • :
  • :

Superficie: raison ou prétexte territorial ?

Dans la conjoncture territoriale que vit la nation, mieux vaut ne pas se tromper de cible et de mots. Le Mali étant et devant rester un et indivisible, il n’est tolérable ni pardonnable à personne, fut-il excellentissime doctoral ceci-cela de donner à penser qu’atteinte peut être porté à l’intégrité d’un territoire national occupé au plus deux-tiers (2/3) par des forces armées hostiles et négatives.
Dans les fourches caudines des gens saignants comme Samprin Bob et compagnie, la bourde humiliante du célébrissime Docteur Boubou Cissé qui s’est mélangé des pinceaux dans un simple exercice d’arithmétique, Choguel Kokalla Maïga l’aura bien cherché en ne remuant pas 7 fois 7 sa langue avant de débiter des supputations insupportables sur la superficie de notre cher et tendre Mali.
En oubliant intelligemment la superficie réelle de la République dont il est le PM, le Dr Choguel Kokalla Maïga s’offre cadeau aux combattants de l’article 39 mais aussi à tous ceux qui ne voient pas d’un bon œil sa bail à la Primature.
Comment cet homme dont on s’accorde sur la compétence et la rigueur a-t-il pu oublier que la superficie du Mali est de 1 241 238 km2 ? Comment le Premier ministre Choguel a-t-il réduit cette superficie à 1 204 000 km2. Simple erreur humaine de sa part ?
Pour les Messieurs gonflés à bloc contre le Premier ministre dans le dossier de l’article 39, c’est trop facile de mettre l’incompétence et la légèreté derrière le bouclier de l’oubli commode. Donc à la correction de la copie : « Choguel Maïga à un Zéro pointé » en géographie. Les Intifandiste vont jusqu’à demander sa destitution quand des voix raisonnables rappellent que seul Allah ne se trompe. C’est le sujet de votre Facebookan du jour !

amprin Bob : la superficie du Mali du sergen-chef fait 1million 204 mille km2. Très drôle pour quelqu’un qui est qualifié de méticuleux heinn. Monsieur le sergent-chef vous chômiez vos cours de géographie au second cycle ?
NB : la superficie de mon Mali kôni est de 1.241.238 km2.
Samprin ! quand on ne respecte pas les enseignants, ça porte malédiction pareille.

Daouda Diarra : 1.204.000 km2 ? Faisons attention. Après la transition il faut vérifier la superficie du Mali pour voir si 37.228 km2 n’ont pas été vendus à Georges Keita.

Georges Keita : Daouda Diarra non Koro je pense que c’était une erreur involontaire. Il voulait probablement dire 1.240.000km2, mais sa langue a glissement yobi yobi.

Sidi Dembele : je vous assure : Choguel Kokalla Maiga ne connaît pas la superficie du Mali. Ç’est la faute des enseignants ? Seul le boulevard pouvait faire de lui Premier ministre.
Pour Les Enseignants du Mali, tous les maliens connaissent la superficie du Mali sauf Choguel, ah mon Mali.

Dramane Coulibaly : nous, enseignants d’aujourd’hui savons que nos enfants de la 6ème connaissent bien la superficie du Mali.

Seydou Dembélé : dans un entretien Choguel a avalé 37 238 km2 de la superficie réelle du Mali (1.241.238)

Siaka Sanogo : il faut faire un micro trottoir pour le savoir. Chers Enseignants ne vous surestimez pas.

Maurice Diallo : aucune erreur, il a dit vrai car avec le temps l’érosion a eue raison d’une bonne partie du sol.

Soufi Abayoguema Issa Kadaogo : il n’a pas menti pourtant car actuellement personne ne connaît la superficie exacte du Mali. Nous on a appris 1 241 238 km2 mais il y’a des élèves qui ont appris 1 240 000 km2 et il y’en a qui ont appris 1 200 et quelque. Donc je ne vois pas où est ce qu’il faut crier.

Boubacar Hamadoun : c´est pour nous dire indirectement que Kidal ne fait plus partie du Mali ?

Mariam Traoré : qui d’entre nous ne fait d’erreur ? On peut tout reprocher à Choguel sauf qu’il est nul. Non l’homme est un intellectuel complet. Alors vous pouvez continuer à le dénigrer. Allez-y il faut vous faire plaisir. Mais retenez que Choguel est un bon cadre, il est très bien formé. Ce qui lui est arrivé peut arriver à tout le monde. Soyons tolérant même s’il est l’homme qui irrite les enseignants.

Saiid Thiam Sall : n’a-t-on pas le droit de se tromper ? Je ne pense pas que si l’article 39 était appliqué. Il y a longtemps que certains allaient dire « vive la transition et vive CHOGUEL ». On a l’impression que tous ceux qui sont contre CHOGUEL sont ceux qui sont en faveur de la fameuse application de l’article 39.

Mahamadou Traore : cette affaire de superficie est un faux problème. À quoi ça sert d’avoir une superficie de 1.204.000km2,1.241.000km2 ou 1.241.238 km2 si on ne maîtrise même pas 20.000km2 ?

Moussa Kebe : Messieurs, c’est un lapsus, soyons indulgent et faire face à l’essentiel qui est l’harmonisation des grilles.

Pascal Djibo : pour ton information un membre du CNT a déposé une requête d’annulation de l’ordonnance de la grille unifiée.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *