Search
lundi 19 octobre 2020
  • :
  • :

Sans Tabou: excuses du gouvernement à Dicko, intox et manipulation !

La journée du mardi 3 mars a été très agitée dans la capitale malienne suite à la convocation de l’imam Mahmoud DICKO par le Parquet de la commune V, qui a fini par être annulée. Suite à la pression des partisans de l’imam DICKO, des informations ont fait croire que le ministre Tiébilé DRAME s’est rendu au domicile de l’imam pour lui présenter les excuses du gouvernement. Si le plan du pouvoir a foiré, ce n’est pas suite à une quelconque excuse présentée par Tiébilé DRAME.

L’information sur la convocation de l’imam Mahmoud DICKO largement partagée sur les réseaux sociaux a coïncidé avec une visite du ministre des Affaires étrangères au domicile de celui-ci. Contrairement aux rumeurs distillées, le ministre Tiébilé DRAME était porteur d’un message du Chérif de Nioro du Sahel auprès de l’imam DICKO et non celui du gouvernement dont il est membre.

Le Chérif de Nioro soutient l’imam DICKO dans ses différentes manifestations, mais pas dans le sens de la violence, nous indique-t-on. C’est pourquoi il aurait envoyé le ministre DRAME auprès de lui afin de le prévenir contre toute manifestation qui peut faire basculer le pays dans la violence.

L’on se rappelle que lors de son meeting du samedi 29 février, l’imam DICKO avait tenu des propos qui ont suscité beaucoup de commentaires. Il a déclaré : ‘’sur toute l’étendue du territoire national, hommes et femmes, jeunes et vieux, que tout le monde sort le vendredi prochain. Que nous nous levons pour nous-mêmes. Personne ne pourra gérer ce pays à sa guise, sans notre accord. Le Mali compte 20 millions d’habitants. Si nous nous mobilisons tous, certains mourront et d’autres vont survivre, s’il plait à Dieu. Vous avez peur de la mort ? Chaque citoyen doit se lever, que chacun fasse ce qu’il peut faire : que ceux qui ont des bâtons les prennent, ceux qui ont des haches prennent leurs haches. Que l’on fasse tout ce qu’on peut faire. Que ceux qui sont au pouvoir nous parlent d’un langage compréhensible’’.

À la suite de ces propos qui ont semé la panique, la visite de Tiébilé Dramé chez Mahmoud Dicko, visait donc à le faire raisonner de la part du Cherif de Nioro à qui il voue un profond respect.

Il n’a été nullement question pour le ministre DRAME d’aller présenter des excuses du gouvernement, précise son entourage.

‘’Tiebilé n’était l’envoyé ni du Président de la République ni du PM. Il n’a présenté aucune excuse. Je confirme que Tiebilé était chez Dicko le mardi 03 mars de 11 h à 12 h 20. Il était en visite privée et je l’accompagnais personnellement. C’est chez Dicko que nous avons appris sa convocation. Tiebilé n’était l’envoyé ni du président de la République ni du Premier ministre, donc il ne pouvait porter là-bas aucun message du Gouvernement, a fortiori des excuses de celui-ci’’, a expliqué Djiguiba KEITA dit PPR.

Cette vérité a été délibérément tronquée par des soi-disant porte-paroles de l’imam DICKO. Cela ne fait pas honneur à l’imam DICKO qui se veut un homme de Dieu, un guide religieux.

Pour sa crédibilité et son honorabilité, l’iman DICKO doit faire une purge dans son écurie pour se mettre à l’abri de certaines fausses rumeurs de la part de porte-paroles malveillants. Car, ce n’est pas la première fois que des proches de l’imam de Badalabougou se livrent à la désinformation.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *