Search
mercredi 25 mai 2022
  • :
  • :

Tension entre le Mali et la France: 5 français chassés du Mali en moins de six ans

En moins de six ans, les autorités maliennes ont chassé cinq français du territoire national.  Ce mardi 08 février 2022, c’est le cinquième français qui a été chassé du territoire malien. Il s’agit d’un journaliste de Jeune Afrique, Benjamin RAGER. Après son arrestation à Bamako il a été renvoyé à Paris.

Il n’est un secret pour personne, les relations diplomatiques entre la France et le Mali connaissent de vive tension.  Au regard de la situation, rien ne semble montrer que ces relations pourraient s’améliorer dans les jours à venir entre les deux pays. Après l’expulsion de l’Ambassadeur de France en poste à Bamako, le journaliste Benjamin ROGER vient d’être expulsé du Mali.

Depuis six ans, les autorités maliennes tentent de prendre toute leur responsabilité face aux ‘’atteintes à l’intégrité territoriale, à l’honneur et à la dignité du Mali et de son Peuple de la part de la France ou des citoyens français en mission sur le territoire nationale’’.

Pour des raisons diverses, tenez-vous bien, de 2017 à nos jours,  cinq français dont deux journalistes, ont été priés de quitter le Mali, dans de brefs délais par le Gouvernement. Car, les Autorités nationales décident désormais de s’assumer face à des mauvaises habitudes des autorités françaises vis-à-vis du Mali. D’où l’expulsion successive des français du territoire national.

Si l’expulsion de l’Ambassadeur français au Mali, Joël MEYER, était une première du genre dans les relations diplomatiques entre Bamako et Paris, le cas des journalistes français devient une tradition par le Gouvernement de notre Pays depuis quelques années maintenant.

Cependant, après le départ du diplomate Joël MEYER du Mali, « suite aux propos tenus par des autorités françaises à l’endroit des autorités de la Transition » comme avait indiqué dans la matinée du 31 janvier 2022 le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, le gouvernement s’assume de nouveau, pour chasser le journaliste Benjamin ROGER du journal ‘’Jeune Afrique’’ ce mardi 08 février 2022.

Déjà en 2019, le Français Christophe SIVILLON, alors qu’il était Chef du bureau de la MINUSMA, à Kidal a été sommé par le Gouvernement de quitter le Mali. Pour rappel, lors du congrès du MNLA à Kidal, Christophe SIVILLON avait souhaité la bienvenue en ces termes « aux délégations venues du Mali et de l’étranger ».

A cela s’ajoute le cas du journaliste de RFI/France24, Anthony Fouchard ‘’ en janvier 2018, à travers le retrait de son accréditation par le Ministère de la Communication ‘’à la suite de son comportement répréhensible’’.

Enfin, le Gouvernement avait ordonné l’expulsion d’un professeur de l’école française de Bamako (Liberté A), qui avait utilisé le terme « Azawad » dans un devoir d’histoire-géographie distribué à ses élèves.

Par  SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *