Trafic de drogue Bamako-Ségou-Kidal: 435 g de cocaïne saisis à Mopti

3

Les éléments de l’antenne de l’Office Central des Stupéfiants de Mopti ont procédé, le mardi 23 aout 2016, à la saisie de 435 g de cocaïne coupée avec de l’éphédrine d’une valeur de 13 millions de francs et l’arrestation de trois personnes de nationalité malienne.

Dans un communiqué signé par le directeur de l’Office central des stupéfiants, le magistrat lieutenant-colonel Adama Tounkara, en date du 5 septembre, c’est des éléments de l’antenne de Mopti qui ont réussi, cette prouesse, suite aux informations concordantes faisant état de l’existence d’un réseau de trafic de cocaïne entre Bamako, Ségou et Kidal. C’est dans ce cadre que les éléments de l’antenne de Mopti ont mis en place un dispositif de surveillance dudit réseau.
Après une longue période d’observation, la collecte des renseignements a permis d’identifier le réseau, de localiser ces membres et de bien comprendre son mode opératoire.
L’opération a permis d’interpeller le propriétaire du produit, un jeune homme âgé de 28 ans et deux de ses complices résidant tous à Ségou, dit-on. La substance blanchâtre saisie qui était emballée dans trois sachets blancs a réagi positivement aux tests à la cocaïne et à l’éphédrine. Le résultat des analyses atteste que la cocaïne a été « coupée » avec de l’éphédrine, indique-t-on.
En effet, l’éphédrine est un précurseur chimique qui est utilisé dans le cadre de la fabrication des drogues de synthèse comme la métamphétamine. Ce mélange de cocaïne et éphédrine est vendu sur le marché local par les trafiquants comme étant de la cocaïne pure bien que contenant de l’éphédrine, déplore-t-on dans le communiqué.
Les suspects ont été présentés au procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Mopti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *