Search
mercredi 14 avril 2021
  • :
  • :

Traitement des boues de vidange: vers la création de stations dans les régions !

Dans le cadre de la gestion des eaux usées, trois stations de traitement des boues de vidange seront inaugurées dans les régions de Sikasso, Ségou et dans le district de Bamako.

L’information a été donnée par KONAKE Ouma Djeneba Mahamane, directrice générale de l’Agence nationale de gestion des stations d’épuration du Mali (ANGESEM), à l’ouverture des travaux de la 14ème session ordinaire du conseil d’administration de son Agence, ce vendredi 05 mars 2021, dans leurs locaux, à la zone Industrielle.
L’ouverture des travaux était présidée par Madame Bernadette KEITA, ministre en charge de l’Environnement et de l’assainissement, en présence des administrateurs.
Les points inscrits à l’ordre du jour étaient entre autres : le rapport d’activités de l’année 2020, l’état d’exécution des recommandations de la 13ème session du conseil d’administration, l’examen et l’adoption du programme d’activités de l’année 2021.
Dans son discours d’ouverture, Madame Bernadette KEITA, ministre de l’Environnement et de l’assainissement, a informé que la gestion des déchets constitue le faible maillon de la chaine des valeurs, pour l’amélioration de la qualité du cadre de vie dans nos villes, où moins de 50 % de la population disposent d’un système d’assainissement adéquat. Ainsi, a-t-elle poursuivi, le gouvernement, avec la création de l’Agence nationale de gestion des stations d’épuration du Mali se consacre aujourd’hui, pleinement à la gestion des boues de vidange. Elle a rappelé les missions de l’ANGESEM au nombre desquelles figure l’assurance de la maitrise d’ouvrage public délégué pour les études. A cela s’ajoute le renforcement de la communication pour la promotion de l’assainissement et l’élaboration des éléments de politique et de stratégies de gestion des eaux usées.
Evoquant les perspectives, Bernadette KEITA a parlé de la finalisation des travaux d’aménagement du siège. Aussi, elle a soutenu que l’année 2021 s’annonce encourageante avec le suivi et l’entretien de toutes les stations d’épuration et le suivi des unités industrielles, minières, artisanales et des établissements commerciaux. Elle a fait savoir que le budget d’activités 2021 estimé à 1 milliard 5 cent millions de Francs CFA.
Enfin, Bernadette KEITA, ministre de l’Environnement et de l’assainissement a procédé au lancement officiel du site web de l’Agence nationale de gestion des stations d’épuration du Mali.
Pour sa part, KONAKE Ouma Djeneba Mahamane s’est réjouie de la relecture de leurs textes par le Conseil national de Transition, à travers la ratification de l’ordonnance n°2020-07 du 18 novembre 2020. Ensuite, la Directrice générale a montré qu’il y a une très bonne atmosphère, surtout, qui règne au sein de son Agence. Dans ses propos, KONAKE Ouma Djeneba Mahamane a fait savoir que l’ANGESEM améliore beaucoup la qualité de traitement des eaux usées de la Station de Sotuba à travers le raccordement de 100 concessions de la zone industrielle. La DG de l’ANGESEM a affirmé que la construction de trois stations de traitement des boues de vidange est en cours dans les régions de Sikasso, Ségou et dans le district de Bamako.

PAR SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *