Search
vendredi 22 septembre 2017
  • :
  • :

Transhumance politique: l’UDD accueille un transfuge du PDES et de yèlèma

La mobilisation était au rendez-vous, mercredi dernier, au Palais de la culture pour les militants et sympathisants de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD), pour célébrer l’adhésion de Cheikné CAMARA, coordinateur du PDES et ancien militant du parti Yèlèma dans la région de Kayes.

Le secrétaire administratif du bureau politique national du PDES, parti de l’ancien président du Mali ATT, Cheickné CAMARA, a rejoint l’Union pour la démocratie et le développement (UDD). L’ancien homme fort du PDES de Nioro du Sahel vient ainsi renforcer les rangs du parti de l’actuel ministre de l’Administration territorial, Tièman Hubert COULIBALY (UDD), membre de la majorité présidentielle.
À l’appel du bureau national, ils étaient nombreux, militants et sympathisants à venir souhaiter la bienvenue à Cheickné CAMARA et à tous ceux qui l’accompagnent.
Cet engouement s’explique par le poids politique de M. CAMARA qui était, jusque-là, le porte-étendard du PDES dans la région de Kayes. En plus de cela, il a un riche parcours de militantisme, car depuis le lycée de Nioro du sahel, il fut secrétaire général de l’AEEM de 1993 à 1995 jusqu’au militantisme social dans la Coalition Jeunesse-Action en passant par le club Mandé rassemblement. Aussi, il était membre fondateur du parti Yèlèma et jusqu’à une date récente coordinateur régional du PDES à Kayes et conseiller municipal dans la Commune urbaine de Youri, sa ville natale.
Le Président Tièman Hubert COULIBALY et les membres du Conseil exécutif se félicitent de cette adhésion massive qui renforce le parti dans cette région.
Outre, Cheickne CAMARA, le désormais ancien membre de la direction la coordination régionale du PDES de Kayes, cette adhésion concerne également de nombreux cadres et responsables de nombreuses formations politiques qui croient au parti fondé par le Doyen Moussa Balla COULIBALY, et au leadership de son président actuel, Tiéman Hubert COULIBALY.
C’est en présence du Président de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD), M. Tiéman Hubert Coulibaly lui-même que M. Cheickné CAMARA et ses camarades ont fait leur adhésion au parti pour la conviction et l’engagement des membres et militants du Parti sur le plan nation et international.
« Le parti de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD) créé en le 25 avril 1991, n’a jamais cessé de surprendre les gens, car dans la vie des hommes et des nations, il arrive que ceux qui partagent les mêmes valeurs, les mêmes idéaux empruntent des chemins différents, mais finissent toujours par se trouver à un moment où un autre de leur existence », a salué M. CAMARA.
Selon lui, ce jour constitue un jour de retrouvailles entre des frères et des sœurs qui ont emprunté des chemins différents pour arriver à un même but, une même finalité et un même objectif basé sur le développement économique, politique et culturel du pays.
« En sommes, la qualité du leadership constitue un facteur déterminant dans la réussite de tout regroupement humain, il est donc essentiel d’avoir à cœur le sens de la justice et de l’équité, de promouvoir, l’excellence et non la médiocrité, de susciter et encourager le travail bien fait, de protéger les faibles et de respecter les puissants », a-t-il soutenu.
C’est pourquoi, a-t-il fait savoir, ses camarades et lui-même ont décidé de rejoindre l’UDD avec leurs armes et bagages afin de mutualiser les forces, les intelligences, les relations, les moyens ainsi que les idées pour mieux contribuer à l’enracinement de la démocratie et au développement durable, véritables gages contre l’insécurité, le terrorisme et les fanatismes.
Il soulignera que la tâche est aujourd’hui ardue, car les difficultés sont nombreuses et elles se posent toutes comme des défis à relever dans notre pays. Pour lui, ces difficultés ont pour nom : le sous-développement, le chômage, la misère matérielle et intellectuelle, terrorisme, insécurité, etc.
Pour sa part, le président de l’UDD, Tiéman H. COULIBALY, dit accueillir avec fierté et honneur le nouvel arrivant et ses partisans. Après avoir rappelé la philosophie de son parti, il a rassuré M. Camara et sa troupe : ‘’Chez nous, il n’y a pas de nouveau et d’ancien, il n’y a que le militant. Nous sommes heureux de vous accueillir, mais sachez que dès maintenant, le parti vous appartient au même titre que nous. Donc, battez-vous pour son rayonnement’’.
Dans son intervention, le président du parti a, surtout, mis l’accent sur l’éducation de qualité qui doit être, à son avis, une priorité dans notre pays.
« Tous les pays qui ont réussi l’ont été d’abord, à travers une éducation de qualité », a-t-il précisé. Avant de dire : « Il faut qu’on retourne à l’ancien système d’éducation afin de relever le défi mondial ».
À peine arrivé, le président de l’UDD a renvoyé M. Camara à une ‘’noble et exaltante’’ mission, celle d’implanter le parti à l’Ouest du Mali. ‘’Vous connaissez la région de Kayes, dès cet instant, mettez-vous au travail et faites rayonner l’UDD à l’Ouest du Mali. De Kati à Kéniéba, en passant par Kayes jusqu’à la frontière avec le Sénégal, notre parti va imposer notre parti commun. Je sais que vous avez la volonté et la force de le faire. Donc, faites-le, vous avez toute ma confiance’’, a-t-il ajouté.
Avant de conclure, M. Coulibaly a félicité le Président de la République pour sa décision de surseoir à son projet de révision constitutionnelle.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *