Search
samedi 5 décembre 2020
  • :
  • :

Tuérie contre les manifestants de juillet dernier: la CMAS exige la poursuite des auteurs

La coordination des mouvements, association et sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) a organisé une conférence de presse, ce samedi 17 octobre 2020, à son siège à Magnambougou. La rencontre était animée par Issa Kaou Djim, coordinateur général de la CMAS, en présence des autres responsables du mouvement.

L’objectif de la rencontre avec la presse selon les organisateurs, était de réaffirmer son soutien au gouvernement de la Transition.
Une déclaration préliminaire a été lue par le coordinateur général.
Issa Kaou Djim, coordinateur général de la CMAS, a réaffirmé le soutien de son organisation aux autorités de la Transition dans la mise en œuvre de la Charte issue des assises des forces vives de la Nation.
Concernant la refondation de l’Etat, Issa Kaou Djim a fait savoir que cela passe par la relecture des textes fondamentaux (la constitution, la loi électorale, la Charte des partis politiques).
La CMAS a aussi souligné l’amélioration de la gouvernance à travers une lutte acharnée contre la corruption, la délinquance financière, le népotisme et le favoritisme ainsi que l’amélioration du système éducatif au profit d’une école plus performante.
Dans la déclaration, il est ressorti que le renforcement des forces de défense et de sécurité préoccupe la CMAS, afin d’avoir une armée plus performante et capable de faire face aux défis du moment.
S’agissant de la santé, Issa Kaou Djim a souhaité l’amélioration du système de santé sur l’ensemble du territoire, à travers la construction, l’équipement adéquat des structures, le recrutement et la formation du personnel de qualité.
Quant aux victimes des crimes des événements de juillet 2020, la CMAS exige aujourd’hui et avec insistance « que justice soit rendue aux victimes des crimes commis lors des événements des 10, 11, 12 juillet 2020, à travers la poursuite des auteurs desdits crimes ». Pour ce faire, M. DJIM a informé que sa coordination suit l’évolution de la procédure, avec une attention particulière dont l’ouverture a été annoncée par le procureur de la République près du Tribunal de grande instance de la Commune III.
Ensuite, il est ressortit dans la déclaration que la CMAS est prête à accompagner la Transition, à travers sa participation au Conseil national de la Transition qui sera mis en place avant de féliciter les autorités de la Transition pour avoir réussi la libération de l’honorable Soumaila Cissé.
Enfin, le coordinateur général, Issa Kaou Djim, a rassuré que son mouvement allait poursuivre ses activités de structuration sur l’ensemble du territoire national et auprès des Maliens établis à l’extérieur.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *