Search
mardi 20 avril 2021
  • :
  • :

Union des jeunes musulmans du Mali: le 3ème forum couplé au 2ème congrès les 7 et 8 mai

Dans le cadre de la tenue du son troisième forum et du deuxième congrès de l’Union des jeunes musulmans du Mali (UJMA) prévus, les 7 et 8 mai prochain à Bamako, la commission d’organisation desdites activités a animé, samedi dernier, une conférence de presse au siège du Groupements des leaders religieux, à l’Hippodrome. À l’ordre du jour de la rencontre, les préparatifs du forum et du congrès, leurs enjeux et perspectives pour une la bonne cohésion nationale et une paix durable dans notre pays.

La conférence, qui était animée par le président sortant de l’UJMA, Mohamed Macky Bah, et le président de la commission d’organisation, le Dr Amza Maïga, a enregistré la présence du président d’honneur de l’UJMA, Cherif Ousmane Madani Haïdara.
Le président d’honneur a d’abord salué l’avènement de l’UJMA, dans notre pays, une organisation qui a la lourde responsabilité de réunir les jeunes musulmans de tous bords pour asseoir la cohésion au sein du monde musulman et garantir une paix durable dans le pays. Chérif Ousmane Madany Haïdara a également dénoncé le terrorisme qui est contraire aux principes de l’islam et de nos valeurs.
«Ces tueurs de sang-froid, qui ôtent impunément des vies humaines, déciment des familles et mettent à mal la cohésion des nations, sont contrairement à ce qu’ils font croire eux-mêmes, des ennemis de Dieu», a indiqué le président d’honneur. Il a fondé l’espoir qu’avec les jeunes et l’UJMA, le terrorisme sera bouté hors de nos frontières. Pour y arriver, les jeunes doivent cravater encore plus dur.
«Nous comptons sur la jeunesse pour arriver au bout de ces fous de Dieu », a-t-il conclu.
Mohamed Macki Bah a fait savoir que l’objectif qui anime les responsables au niveau de l’UJMA est d’arriver à faire épouser par les jeunes, le principe qui a toujours guidé l’islam, dans notre pays, depuis ses débuts (amour du prochain sans distinction de couleur, entraide assistance mutuelle. Pour cela, il s’agit de former les jeunes, de trouver pour eux des alternatives qui les empêchent d’être gagnés par des tentations. Pour cela, au cours du mandat qui s’achève, l’UJMA s’est beaucoup battu.
«Beaucoup de choses ont été faites, mais il reste encore beaucoup à faire », a noté M Bah.
Selon le président de la Commission d’organisation, à cause des grandes difficultés que notre pays a connues, notamment la crise politico-sécuritaire de 2012, le 3e forum et le 2e congrès ont été reportés à trois reprises.
Selon le conférencier, les dates du 7 et 8 mai 2016 pour la tenue du forum et du congrès de l’UJMA ont été décidées lors de la réunion du 4 avril dernier du bureau.
Le Centre international de conférence de Bamako (CICB) a été retenu par la même occasion, en vue d’abriter l’événement, a-t-il fait savoir.
Le thème retenu pour la rencontre est : «l’Islam au Mali: défis et perspectives ». Ce choix pour le forum se justifie par l’État actuel de l’islam dans le monde et précisément dans notre pays, a expliqué le Dr Maiga.
L’organisation du monde musulman, dans notre pays, a besoin d’une réforme en profondeur. C’est pourquoi le Forum aura à débattre des sujets aussi pertinents que : la lutte contre le radicalisme ; la bonne organisation des prêches sur les ondes (radios et télés), la bonne gestion de nos lieux de cultes, etc.
Quant au congrès, ses travaux seront essentiellement axés sur le bilan du bureau sortant (acquis et faiblesses), la relecture des textes de l’organisation et le tout sanctionné par la mise en place d’un nouveau bureau pour les cinq prochaines années.
Créée en 2007 à la suite du premier forum national de la jeunesse musulmane du Mali et du congrès constitutif par 75 associations et mouvements de jeunes, l’UJMA est aujourd’hui une fédération qui enregistre en son sein plus de 124 associations et mouvements. Elle est présente dans les 8 régions du Mali.

Par Sidi Dao




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *