unité des femmes rpm et élections communales: les grands chantiers de mme Diawara

4

Après sa brillante réélection à la tête du bureau de l’union nationale des femmes du RPM, Mme Aïssata Lady Touré, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, réaffirme son engagement pour l’unité des femmes du RPM en particulier et celle des femmes du Mali, en général. Fraichement réélue au poste de la présidente du BEN-UF RPM, à la suite d’un congrès qui a tenu toutes ses promesses, Mme Diawara Aïssata Lady Touré, plus engagée à jamais pour soutenir les idéaux du parti et les actions du président IBK à moderniser le pays, nous révèle les grands chantiers politiques de son mouvement dans la perspective des élections communales à venir et les futures échéances politiques. Un véritablement serment politique pour l’unité et l’action au compte des femmes du RPM.

C’est une militante, déterminée et engagée pour la cause du parti, qui a voulu nous livrer, hier, ses premières impressions politiques sur les grands défis politiques auxquels les femmes de son parti devront confronter, dans le plus court terme, en vue de doter le RPM d’atouts humains indispensables pour remporter de nombreuses victoires politiques, plus éclatantes.
D’entrée de jeu, Mme Diawara a félicité l’ensemble des militants pour ce congrès « qui s’est déroulé dans la convivialité totale, sans incident majeur ». Contrairement aux rumeurs qui prévoyaient une issue fatale entre les responsables du parti, a-t-elle estimé, la patronne des femmes RPM, qui soutient d’ailleurs qu’elles ne se laisseront pas distraire par ces futilités, dira que les femmes sont bien désormais dans la dynamique de l’action et de l’initiative. Pour ce qui est de l’accalmie retrouvée, la nouvelle présidente des femmes, visiblement acquise à l’ouverture politique, est plutôt consciente que l’essentiel, pour les femmes du parti, c’est d’arriver dans la discipline à mettre en place un bureau consensuel dans un esprit de rassemblement de toutes les militantes.
Chacun a mis les intérêts du parti et du Mali au-dessus de tout. Que tout un chacun soit en remercié », s’est-elle réjoui d’autant qu’elle envisage de travailler avec toutes les femmes du parti afin que celles-ci jouissent désormais d’une plus grande représentativité au sein des rouages du parti et des circonscriptions du Mali. C’est d’ailleurs, dit-elle, un vœu du président IBK dont elle a salué les efforts en matière de promotion des femmes. En titre illustratif, la présidente des femmes RPM cite volontiers la loi instituant des mesures pour la promotion du genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives. De ce fait, en se collant à l’actualité des élections de proximité, Mme Diawara est plus tranchante sur la question, en assurant que les listes électorales du RPM seront faites à l’image de ladite loi.
C’est bien pour cela qu’elle exhorte toutes les femmes du parti à soutenir les femmes candidates aux élections communales à venir. « C’est en restant unies que les femmes relèveront les défis qui entravent leur promotion. Les femmes connaissent de contraintes réelles pour leur émancipation politique. C’est donc à elles d’être unies et conquérantes pour surmonter les goulots d’étranglement sur les listes de candidatures », a-t-elle lancé en guise de mobilisation politique en faveur des femmes.
Aux femmes, elle a néanmoins tenu à dire cette vérité : « il ne suffit pas d’assurer la promotion, par quota, aux fonctions nominatives ou électives, mais il s’agit aussi, pour les femmes, d’éviter la complaisance pour cultiver le mérite. C’est cela qui va imposer le respect dû aux femmes. Il est évident que le respect du genre ne s’arrache pas, mais elle se mérite. Que les femmes travaillent pour mériter leurs places, c’est cela leur salut ».
Qu’il s’agisse des communales à venir ou d’autres échéances politiques, la présidente Mme Diawara Aïssata Touré a assuré que les femmes de son parti seront au rendez-vous, en donnant le meilleur d’elles-mêmes pour le triomphe des idéaux du parti et de l’action du président IBK pour l’émergence d’un Mali prospère et respecté. Pour jouer leur rôle dans le renforcement du RPM, la présidente en appelle à l’esprit d’équipe de toutes. Et cela, pour préserver l’objectif politique commun. C’est en toute modestie que Mme Diawara, consciente des vrais enjeux politiques du moment, estime qu’elle seule ne peut pas engranger des résultats probants au nom des femmes. Ce n’est donc pas par fatalité qu’elle demande l’union sacrée des femmes autour des valeurs du parti « pour aider le président IBK à mener le bateau Mali à bon port ».
D’ailleurs, martèle-t-elle, c’est justement parce que le contexte est difficile, pour notre pays, marqué par une crise sécuritaire et institutionnelle sans précédent, que les femmes du RPM sont plus que jamais motivées à mouiller le maillot pour soutenir les nombreuses actions de développement du pays, lancées par le président IBK, en empêchant les rumeurs fallacieuses de saper le moral des citoyens.

Par Christelle KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *