Search
vendredi 23 avril 2021
  • :
  • :

Vaccination contre la COVID: la CII adhère à la campagne

L’Association de santé communautaire de l’Hippodrome (ASACOHI) a abrité, le vendredi dernier, la campagne de vaccination contre la COVID-19 au profit de la population de la commune II du district de Bamako. La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités communales, coutumières, sanitaires et plusieurs habitants de la commune.

Dans ses mots de bienvenue, le chef de quartier de l’Hippodrome a souhaité que ce vaccin soit le remède efficace contre la COVID-19. Il a déploré que cette maladie a mis à rude épreuve l’économie nationale et internationale tout en appelant la population à se faire vacciner.
Le médecin chef du Centre de santé de référence de la commune II, Dr DJILLA Mariam Idrissa SANGARE, a affirmé que préservé la santé de la population mérite un engagement sans faille de tout le monde. Elle a expliqué que la vaccination contre la COVID-19 ne peut atteindre ses objectifs sans l’adhésion de tout le monde.
Après avoir pris sa dose, le médecin chef a exprimé son sentiment de fierté et d’honneur. Dr DJILLA Mariam Idrissa SANGARÉ s’est réjouie du fait que la population de la commune II adhère beaucoup à cette campagne de vaccination.
« Je remercie les autorités communales et la population d’être sorties pour aider à la lutte contre le Coronavirus. L’implication des autorités communales est un atout pour sensibiliser la population afin de gagner cette bataille », a affirmé le médecin chef du CSRéf de la commune II, Dr DJILLA Mariam Idrissa SANGARE.
Le maire de la commune II, Cheick Abba NIARRE, a exprimé sa joie pour l’obtention de ce vaccin qui permet de prévenir contre la COVID-19. Il a salué les autorités qui n’ont ménagé aucun effort pour que le Mali se procure de ce vaccin.
« Quand j’ai reçu ma dose j’ai même pas senti que j’ai été vacciné. Il n y a rien de grave dans cette vaccination. Il faut que les gens sortent massivement pour se faire vacciner », a appelé le maire Cheick Abba NIARRE.
Le président de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Bavieux TOURE, a expliqué que cette maladie est en train de faire des ravages dans le monde. « Que les gens viennent faire la vaccination pour se prévenir contre cette maladie », a-t-il appelé.
S’agissant du monde sportif, le président de la FEMAFOOT a affirmé que les joueurs qui évoluent sur le plan international ont eu la chance d’être vaccinés. Il a rassuré que tout sera mis en œuvre pour que ceux qui évoluent sur le plan local puissent bénéficier de ce vaccin. Le responsable du football malien a souhaité que le maximum de maliens soit vacciner contre cette maladie.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *