Valorisation des cultures malienne et espagnole: Toumani Diabaté relance le projet « Songhai »

5

L’artiste Toumani DIABATE et le groupe espagnol Ketama donneront, ce soir, à partir de 21 heures, un grand concert, à l’Institut français du Mali. Le ticket d’entrée est fixé à 5 000 FCFA par personne.

A la veille de l’événement, le maestro de la Kora et ses amis espagnols, qui vont l’accompagner, ont animé, mardi dernier, un point de presse pour annoncer ce concert et expliquer le cadre dans lequel il se situe. C’était en présence des responsables de l’Institut français du Mali et du conseiller culturel de l’ambassade d’Espagne au Mali, partenaires de cet événement qui se tient en prélude à la fête nationale d’Espagne, célébrée chaque 12 octobre.
Selon le conférencier principal, l’artiste Toumani DIABATE, ce concert rentre dans le cadre du démarrage du projet « Songhai » qui est une initiative de valorisation de la riche culturelle du Mali et de l’Espagne.
Démarré en 1987, le projet «Songhai» est une initiative musicale insolite offrant une fusion entre le groupe espagnol Ketama et le maestro de la Kora, Toumani DIABATE.
Il a ensuite expliqué le nom « Songhai » est un clin d’œil à la bataille de Tondibi où le 12 mars 1591, Jaoudar PACHA, général et gouverneur marocain du XVIe siècle d’origine espagnole, conquit l’empire Songhoi avec le soutien de Marrakech au temps du roi El-Mansour afin d’immortaliser cette partie de l’histoire du Mali et de l’Espagne.
Peu connu du public malien, ledit projet a permis à l’artiste Toumani DIABATE de réaliser 2 albums avec les Espagnols en 1988 et 1994, qui ont fait des grands succès à l’étranger. Pour preuve, selon Toumani DIABATE, les albums du projet « Songhai » sont considérés comme le 3e album le plus important de la musique Gitane.
Par ailleurs, a-t-il déclaré: «le concert de ce soir va être une occasion de donner un nouveau souffle à ce projet, 30 ans après notre première rencontre». Et de révéler que c’est la première fois que ce projet sera interprété en Afrique, précisément ce soir au Mali, à l’institut français de Bamako.
Cette collaboration entre musiciens maliens et espagnols est soutenue par l’ambassade d’Espagne au Mali. Son conseiller culturel, Gullem RIUTORAL a indiqué que ce concert est un moyen de mettre davantage en valeur la culture Gitane et celle du Mali. Aussi, il a salué cette initiative, parce qu’à son avis, il contribuera à revisiter l’histoire entre les deux pays, tout en montrant des valeurs maliennes qui ne sont pas très souvent partagées à l’étranger.
Pour les artistes espagnols, «c’est un rêve qui se réalise de venir au venir au Mali et de jouer devant le public malien en compagnie de Toumani DIABATE».
A noter qu’en marge des festivités de la fête nationale d’Espagne, le 12 octobre, plusieurs produits de ce projet seront interprétés.

Par Sikou BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *