Search
lundi 24 janvier 2022
  • :
  • :

Variants et vaccins antiCovid- 19: l’Académie des sciences du Mali édifie les étudiants

L’Académie des sciences du Mali (ASM) a organisé, le samedi 30 octobre 2021, à la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FSEG), une conférence-débat sur la maladie à Coronavirus (COVID-19). L’objectif de cette conférence-débat, présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifiques, le Pr Amadou Keita, en présence du ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, du président de l’académie des sciences du Mali, Abdel Karim Koumaré, était d’édifier les étudiants sur le virus, ses différents variants et les vaccins et les inciter à se faire vacciner.

Selon le conférencier, Pr Mamadou Aguibou Thera, tous les virus, y compris le SARS-CoV-2, responsable de la COVID-19, mutent avec le temps et la plupart des mutations n’ont que peu ou pas d’incidence sur les propriétés du virus.
« Cependant, certaines mutations peuvent affecter les propriétés du virus et influer, par exemple, sur la facilité avec laquelle il se propage », affirme-t-il.
L’Organisation mondiale de la santé, explique-t-il, suit et évalue l’évolution du SARS-CoV-2 depuis janvier 2020, en collaboration avec ses partenaires, des réseaux d’experts, des autorités nationales, des institutions et des chercheurs. L’apparition, fin 2020, de variants qui présentaient un risque accru pour la santé publique mondiale a conduit à les caractériser et à suivre les plus préoccupants, afin « d’hiérarchiser les activités de surveillance et de recherche au niveau mondial pour orienter la riposte à la pandémie de COVID-19. Les stratégies et mesures actuelles recommandées par l’OMS restent valables contre les variants du virus identifiés depuis le début de la pandémie »
Aux dires du Pr Mamadou Aguibou Thera, les données provenant de plusieurs pays où la transmission de variants préoccupants est importante montrent que les mesures de santé publique et sociale, y compris les mesures de lutte anti-infectieuse, ont contribué efficacement à réduire le nombre de cas de COVID-19, d’hospitalisations et de décès.
Il a invité les étudiants à se faire vacciner pour freiner la propagation de la pathologie non seulement dans l’espace universitaire en particulier et dans notre pays en général.
Le ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, et son collègue de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont salué l’initiative de l’Académie des sciences du Mali d’organiser cette conférence-débat.
« Cette conférence contribue à la sensibilisation dans le cadre de la lutte contre la COVID-19 », a ajouté le ministre de la Santé et du Développement social.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *