Vie du rassemblement pour le Mali: rentrée politique de Diéma à Bema

1

Une importante délégation du Bureau politique nationale du Rassemblement pour le Mali (RPM) était ce weekend dans le cercle de Diéma, région de Kayes.

Conduite par le Secrétaire général du parti, le Dr Bokary Treta et le secrétaire à l’organisation, l’honorable Mamadou Diarrassouba la délégation a été chaleureusement accueillie à Diéma, où elle est allée à la rencontre des notabilités et des légitimités locales. Au cours de ces rencontres il a été essentiellement question de profession de foi en faveur de la paix, de la réconciliation et de la quiétude sans occulter certaines préoccupations d’ordre général.
A Bema, 60 km de Diéma, le parti a brillé de mille feux avec l’adhésion massive de nombreux militants sous la férule du secrétaire général de la sous section RPM de Bema M. Hamady Siby et surtout une mobilisation exceptionnelle. Les foules sont venues de partout : Diangoute camara avec M. Bouyagui Sissoko, Diecoura avec M. Sidy Traoré, Dioumara, Gomitra, Dianguirde, Guedebine, Madina-sacko, Lambidou, Fatao, Lakamane Sansankide, Goumara de Nioro du sahel, etc. Bref toutes les 14 sections étaient valablement représentées. Plusieurs attestations de reconnaissance ont été délivrées aux vaillants pionniers du parti.
Au cours de cette rentrée, la délégation n’a pas manqué d’aborder les questions d’actualité sur la vie du RPM et de ses alliés, les grandes réalisations du Gouvernement depuis 2013, le processus de paix et de réconciliation, les avancées dans la gouvernance, les reformes du secteur de la sécurité et de la défense. Les bons qualitatifs dans les autres domaines de la vie de la nation ont été également abordés. Il s’agit des infrastructures, de l’accès à l’eau et l’électricité, l’éducation, l’emploi, la justice, l’habitat et le logement, la diaspora, la sécurité alimentaire, l’agriculture, l’éducation, l’élevage, la pêche, les finances publiques.
Dans tous ces secteurs le Mali a enregistré des résultats très satisfaisant nonobstant la situation sécuritaire volatile. Sur cette question, il est espéré une plus grande conjugaison des efforts entre les forces maliennes, françaises et celles de la Minusma dotée d’un nouveau mandat plus robuste.
Au cours de l’ensemble de ces activités, les militants ont fait acte d’un soutien indéfectible au président de la République Ibrahim Boubacar KEITA.

Secrétariat à la communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *