Search
samedi 23 juin 2018
  • :
  • :

Visite de l’Emir du Qatar au Mali: signature de deux importants accords de coopération

En visite au Mali, l’Emir du Qatar Son Altesse, Sheickh Tamim Ibn Hamad Al-Thani a été accueilli, hier, par le président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA. Les deux Etats ont signé deux accords de coopération dont l’un dans les domaines de l’activité physique et du sport et l’autre pour le financement du Projet d’appui à l’enseignement fondamental

L’Emir du Qatar, Son Altesse, Sheickh Tamin Bin Hamad Al-THANI, accompagné d’une forte délégation, a effectué, hier jeudi 21 décembre, une visite de travail et d’amitié dans notre pays. Il a été reçu au Pavillon présidentiel de l’aéroport international Président Modibo KEITA-Sénou, par le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar KEITA, en présence des membres du Gouvernement et des chefs d’institutions, avec tous les honneurs dus à son rang.
A sa descente d’avion, l’Emir du Qatar a reçu une calebasse d’eau et des colas. S’en est suivi les exécutions des hymnes nationaux, la revue des troupes, la présentation des corps constitués et la présentation de la délégation de l’Etat du Qatar.
Le Président de la République et son hôte ont eu un entretien de quelques minutes au salon d’honneur du Pavillon présidentiel de l’aéroport international Président Modibo KEITA Bamako-Sénou.
Après cet entretien, les deux personnalités se sont rendues au Palais présidentiel de Koulouba où a eu lieu une séance de travail de haut niveau entre les deux délégations.
Cette séance de travail s’est déroulée sous la co-présidence du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA et de Son Altesse, Sheickh Tamin Bin Hamad Al-THANI. Elle a été sanctionnée par une cérémonie de signature de conventions.
La visite de Son Altesse royale s’inscrivait dans le cadre des relations d’amitié, de fraternité et la consolidation de la fructueuse coopération qui existe entre les deux pays. Elle intervient dans le cadre d’une tournée en Afrique de l’Ouest, de l’Emir, pour consolider les relations de l’Etat du Qatar avec ses pays amis. La tournée avait un caractère plus politique pour sensibiliser les partenaires du Qatar par rapport à la situation dans la région du Golfe.
Les deux parties se sont félicitées des liens d’amitié et de coopération qui existent entre le Mali et le Qatar sous l’impulsion des deux chefs d’Etat.
Le Président IBK s’est appesanti sur le processus de mise en œuvre de l‘Accord pour la paix et la réconciliation, ainsi que sur les efforts en cours pour lutter contre le terrorisme dans le cadre du G5 Sahel.
L’Emir a réitéré le soutien de son pays au Mali et sa totale disponibilité à l’accompagner dans ses efforts de consolidation de la paix et de la stabilité ainsi que le renforcement de la résilience et de la reconstruction post-crise.
Tout juste après le départ de l’Emir du Qatar et sa délégation, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, Abdoulaye DIOP, a animé un point de presse pour faire la lecture du communiqué conjoint signé entre les deux parties. Selon le ministre DIOP, les deux parties ont procédé à la signature de deux accords de coopération.
Un premier accord qui concerne la coopération dans le domaine de l’éducation physique et du sport entre le Gouvernement du Mali et le Qatar et un protocole d’accord relatif au soutien à l’éducation, à travers le fonds qataris de développement d’une enveloppe de 40 millions de dollars américains.
Concernant la crise diplomatique dans le Golfe, le ministre DIOP a indiqué que l’Etat du Qatar s’est félicité de la position de notre pays appelant à la résolution de cette crise par le dialogue.
Soulignons que depuis des années, notre pays et le Qatar entretiennent des relations qui se portent à merveille.
Le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, a effectué cette année une visite de travail au Qatar. Cette visite de travail de l’Emir du Qatar, dans notre pays, atteste à suffisance de l’état satisfaisant des relations de coopération entre nos deux Etats. Auparavant, le chef de l’Etat avait effectué deux visites successives au Qatar : une d’amitié et de travail, du 22 au 24 janvier 2014, et une visite pour participer au forum d’Amérique et du monde islamique, à Doha, du 9 au 11 juin 2014.
Les relations de coopération entre les deux pays ont connu un dynamisme remarquable ces cinq dernières années, à travers la multiplication des visites de haut niveau et l’ouverture de l’ambassade du Mali à Doha, avec l’assistance généreuse du Gouvernement de l’Etat du Qatar. L’Ambassadeur du Mali a présenté ses lettres de créances à l’Emir du Qatar, le 23 août 2016.
Au plan diplomatique, l’Emir a assuré le Président Ibrahim Boubacar KEITA de la solidarité du Qatar et de sa pleine disponibilité à accompagner notre pays dans ses efforts visant à consolider la sécurité et la stabilité, à préserver l’intégrité territoriale du pays et à réconcilier tous les Maliens, grâce au dialogue inclusif, et conformément aux valeurs ancestrales de cohabitation et d’entente qui ont toujours prévalu au Mali.
Au plan socioéconomique, les deux parties avaient pris de nombreux engagements dont certains font l’objet de négociation de nos jours, lors de ces différentes visites présidentielles pour développer la coopération bilatérale. L’établissement d’une mission diplomatique du Mali à Doha a permis de relancer les activités de suivi des résultats de la visite du Président IBK et d’entamer de nouvelles démarches dont, entre autres, la ratification par l’Etat du Qatar de l’accord entre les deux gouvernements sur la promotion de la protection réciproque des investissements, signé le 18 mai 2002 à Bamako ; les démarches pour la création d’une banque islamique à Bamako ; les démarches relatives à la mobilisation de dons de 40 millions USD pour le cofinancement avec la BID du projet ‘’Remettre les enfants à l’école’’, initiative de la fondation Education « above all » du cabinet de Son Altesse. Aussi, lors de la visite au Qatar, en mai 2014, du Président IBK, il a été soumis à l’État du Qatar la requête de financement du projet de réalisation d’un hôpital de référence à Gao.
Sur le plan diplomatique, signalons la position de conciliation du Mali quand le Qatar a connu des problèmes avec son voisin. En tant que membre de la Ouma islamique, notre pays a prôné le dialogue et cette position malienne est aujourd’hui partagée par l’union africaine.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *