Search
dimanche 19 novembre 2017
  • :
  • :

Visite de travail du président de l’assemblée en Turquie : les moissons de l’honorable Issaka SIDIBE

C’est dans le cadre du raffermissement de la coopération bilatérale entre nos deux pays que le président de l’Assemblée nationale a effectué la mission de 5 jours de travail sur l’invitation de son homologue turc. Celle-ci est une première dans l’histoire de la relation entre le Mali et la Turquie établie, depuis plusieurs années.

La délégation, qui accompagnait le président Issiaka SIDIBE, était accompagnée, en occurrence de l’honorable Bakary Woyo DOUMBIA, de l’honorable Mme HAÏDARA Aïchata CISSE et du Secrétaire général de l’Assemblée nationale, Madou DIALLO.

Visite historique

Sur place, après le cérémonial d‘accueil, la délégation malienne avec l’Ambassadeur du Mali à Ankara, Birahima SOUMARE, a rencontré des autorités politiques de la Turquie à commencer par le président de la Grande Assemblée nationale de la Turquie. Avec ce dernier, il a été question de plusieurs sujets, dont la lutte contre le terrorisme qui constitue aujourd’hui une menace pour la stabilité des deux pays.

Sur le sujet, Malien et Turc partagent les mêmes inquiétudes contre lesquelles ils ont réaffirmé la nécessite de mener plus de synergie d’actions et de mobilisation pour l’émergence de l’islam de tolérance et respectueux de la diversité religieuse.

La mission conduite par le président Issiaka SIDIBE a ensuite été reçue en audience par le président Recep Tayyip ERDOGAN.

L’entretien des deux personnalités a permis de faire, d’une part, la revue de la coopération entre nos deux pays, des appuis de la Turquie à notre pays, dans les secteurs de l’éducation, de l’hydraulique, de la solidarité et d’autre part; de faire le point sur la situation politico-sécuritaire dans notre pays.

En plus de ces secteurs traditionnels, la Turquie a également consenti d’énormes efforts pour notre pays, à travers ses contributions aux conférences des donateurs pour le Mali qui s’étaient réunies à Addis Abeba et à Bruxelles alors que notre pays avait les deux pieds dans la crise.

L’honorable Issiaka SIDIBE, qui a salué ces appuis de la Turquie au Mali témoignant de l’intérêt que ce pays accorde au développement et à la stabilité de notre pays.

À la question de paix au Mali, il a signalé au président turc la volonté des autorités et du peuple maliens de tourner la page de la crise se traduisant aux pourparlers inter-Maliens qui se déroulent actuellement à Alger. Ceux-ci, à son avis, constituent un défi majeur pour la restauration et la préservation de l’unité nationale, de l’intégrité du territoire de même que la lutte contre le terrorisme.

La Turquie va augmenter son appui au Mali

La mission a été l’occasion pour le président Issiaka SIDIBE de solliciter l’appui et l’accompagnement de la Turquie à notre pays, notamment en matière d’équipement et de formation dans le cadre de l’accord de coopération militaire entre nos deux pays; l’appui de la Turquie pour permettre au Mali d’abriter la 11e ou 12e Conférence de l’UPCI; le soutien de la Turquie pour la rénovation, l’équipement en infrastructures et le renforcement des capacités de notre Assemblée nationale.

De son côté, le président Recep Tayyip ERDOGAN s’est dit heureux d’accueillir la délégation malienne et a exprimé sa satisfaction quant à la coopération entre son pays et le Mali. Toutefois, il a fait part de ses vœux d’approfondir cette coopération dans les jours à venir.

Quant à la crise de notre pays, le président ERDOGAN a souligné toute l’attention qu’il accordait à la situation politique au Mali et n’a pas manqué de réaffirmer le soutien du pays le respect de l’intégrité de notre territoire et de sa souveraineté.

Cependant, il a encouragé les autorités maliennes, à travers le président Issiaka SIDIBE, de poursuivre le processus de réconciliation pour le retour à la paix dans le pays.

Par ailleurs, le président turc, accompagnant le développement de notre pays, a annoncé qu’il allait augmenter le volume des échanges avec le Mali. Il a soutenu que cette décision allait être matérialisée par la signature de plusieurs accords, en 2015 à Bamako, à la faveur des consultations bilatérales entre les deux pays, sans donner plus de précision.

Ainsi, dans le domaine de l’éducation, le nombre de bourses d’études va passer de 24 à 50 personnes. L’Assemblée nationale, quant à elle, sera renforcée en équipements, à travers notamment l’installation d’un système de vote électronique.

Dans la même veine, des mesures vont être prises dans le domaine de la santé pour venir en aide aux femmes fistuleuses. Selon la précision du président turc, la mise en œuvre de ces décisions sera confiée au TICA (Agence de coopération turque).

En marge de la mission de travail, la délégation malienne a visité certains lieux touristiques et historiques de la Turquie, notamment le mausolée d’Atatürk.

Par Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *