Search
jeudi 4 mars 2021
  • :
  • :

10ème Symposium africain sur le Rotavirus: IBK rend hommage à la communauté scientifique

3 pays représentés, plus de 130 participants, plusieurs centaines d’invités et le président de la République, en personne, qui drive toute l’architecture institutionnelle et les Corps Constitués, telle est la carte de visite de la cérémonie d’ouverture de ce 10ème Symposium africain sur le Rotavirus. Qui marque un tournant décisif puisque c’est la première fois qu’un pays africain francophone a les faveurs de ce regroupement scientifique de haut niveau.

En mettant le Mali à l’honneur, à travers l’organisation du 10ème Symposium africain sur le Rotavirus, la communauté scientifique internationale reconnait et salue le leadership des autorités nationales et du personnel socio-sanitaire notamment celui du Centre pour le Développement des Vaccins (CVD-Mali).

Le Mali honoré
La participation d’un Chef d’Etat, ne fut-ce qu’à la cérémonie inaugurale, est aussi une première et constitue un message fort que les autorités maliennes adressent à l’ensemble de la communauté internationale.
Les assises de Bamako se donnent comme mandat de trouver les bonnes réponses vaccinales aux traitements de certaines maladies. Il s’agit, en premier lieu des maladies diarrhéiques qui tuent environ 100.000 enfants chaque année en Afrique. Les sommités scientifiques réunies à Bamako vont surtout plancher sur les modalités du renforcement de la couverture vaccinale et contribuer ainsi à l’accélération de l’élan mondial en ce qui concerne la lutte contre les diarrhées à Rotavirus qui sont un véritable problème de santé publique. En outre, elles devront faire le bilan précis de cette lutte opiniâtre contre la maladie et, enfin, esquisser la stratégie qui permettra à tous les enfants d’avoir accès au vaccin.

IBK rend hommage au Pr. Samba SOW et à son équipe
Le Chef de l’Etat que les participants ont chaleureusement remercié pour sa présence à la cérémonie d’ouverture, était très heureux d’être parmi les scientifiques du continent et leurs confrères d’ailleurs, pour partager ces moments qui feront date dans les annales de la lutte commune contre la maladie.
Du haut de la tribune du 10ème Symposium africain sur le Rotavirus, le Président IBK a rendu un hommage appuyé au Professeur Samba SOW, un jeune scientifique malien connu et reconnu qu’il a d’ailleurs nommé auprès de lui en qualité de Conseiller spécial. « Je l’ai vu à l’œuvre sur le front de la lutte contre l’épidémie de fièvre hémorragique à virus Ebola que le Mali a menée et gagnée », dira de lui le Chef de l’Etat. Il a aussi rappelé que lui-même était en première de ce combat pour, à la fois, montrer la voie et donner le bon exemple.
Le Président Ibrahim Boubacar KEITA a insisté sur le combat gagnant que le Mali a livré à la fièvre hémorragique à virus Ebola, combat qui a mobilisé toutes les énergies et toutes les ressources du pays.
Il a aussi saisi l’occasion qui lui était ainsi offerte pour exprimer sa gratitude à tous ceux qui ont contribué, de près ou de loin, à l’éradication de l’épidémie notamment le monde scientifique malien et toutes ces personnes dévouées qui, dans l’ombre, ont accompagné nuit et jour le Professeur SOW.

Une journée d’hommage à l’étude
Le chef de l’Etat a ainsi souhaité que le gouvernement songe à institutionnaliser une journée spéciale d’hommage dédiée aux chercheurs de notre pays afin de vulgariser et valoriser leur travail. De même, il a engagé le gouvernement à mettre les scientifiques dans les conditions les meilleures pour conduire leurs recherches : « …Nous sommes tellement honorés et fiers d’avoir des équipes de recherche à la hauteur. Ce que je dis là, je pourrai le dire pour beaucoup de chercheurs maliens (…) Ils font du bon travail. Ces chercheurs maliens, dans l’ignorance [du grand public], dans l’ingratitude, dans l’inconfort… font bouger et avancer le Mali et méritent d’être honorés. Cela, nous en tiendront compte pour qu’à César soit rendu ce qui lui appartient. Je voudrais encore une fois remercier ceux qui sont ici avec moi (…) et à vous, de retour, de dire tout l’honneur que le Mali a ressenti à travers moi, que vous l’ayez honoré en organisant ici ce 10ème Symposium africain sur le Rotavirus ».

Les travaux du symposium dureront 48 heures.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *