Search
samedi 6 mars 2021
  • :
  • :

2e Congrès de l’UJMMA: Mohamed Macky Bah réélu pour 5ans

Les rideaux sont tombés, dimanche dernier, sur les du 3e forum de la jeunesse musulmane du Mali et du 2e congrès ordinaire de l’UJMMA au centre international des conférences de Bamako(CICB). Mohamed Macky BAH a été réélu à la tête de l’organisation pour un nouveau mandat de 5 ans par les participants venus de toutes les régions du pays. Lesdits travaux ont aussi abouti à de fortes recommandations en faveur de la paix et de la réconciliation assorties de résolutions.

Les participants à ce forum ont recommandé, entre autres : la création d’un Centre de formation continue des Imams et Prêcheurs au Mali ; l’ouverture d’une université arabo-islamique au Mali basée sur nos réalités ; l’inscription de l’UJMMA, au titre des associations, d’utilité publique.
De même, le forum a recommandé la recherche d’autres partenariats pour l’octroi des bourses d’études aux arabophones ainsi que la création d’un centre de documentation et d’information islamique ; d’un centre multimédia (Radio, Télé et journal).
Autres exigences de la jeunesse musulmane, l’accélération du processus de création de la cellule d’appui à la formation et à l’emploi des arabophones ; la mise en place d’un mécanisme de régulation et de suivi des prêches et discours religieux.
Par ailleurs, l’UJMMA veut promouvoir la culture de la tolérance religieuse au Mali, à travers la réalisation des activités conjointes ; la mise en œuvre des sketchs de sensibilisation télévisuelle et radiophonique, à l’intention des femmes et des jeunes, dans le cadre de la lutte contre le radicalisme religieux. Il a été enfin question de mettre en œuvre les recommandations du forum du Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali.
D’autres parts, aux termes des deux jours d’intenses travaux, les participants au forum ont fait des résolutions dans lesquelles ils s’engagent : à œuvrer inlassablement pour la consolidation de la paix, la sécurité et la stabilité du Mali ; à lutter vigoureusement contre le radicalisme et l’extrémisme religieux avec l’implication des femmes.
Aussi, ils ont lancé des appels à tous les jeunes musulmans du Mali à appuyer les efforts des autorités du pays dans le cadre de la consolidation de la paix, la réconciliation et l’unité nationale du Mali. De même, l’UJMA se réjouit de la création, par les autorités du Mali, du ministère des Affaires religieuses et du culte et salut les actions dudit ministère.
Elle a aussi félicité le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, pour l’initiative de la formation des Imams et prêcheurs au Maroc avant d’exhorter les autorités du pays à multiplier les initiatives du genre. Toujours dans le cadre des résolutions, l’UJMMA félicite le gouvernement du Mali, à travers le ministère de l’Emploi, de la formation professionnelle et de la reconstruction citoyenne pour la tenue de l’atelier de validation de l’étude sur la problématique de l’emploi des arabophones et la mise en œuvre avancée de ses recommandations.
Toutes fois, elle s’inquiète de l’implication progressive des leaders religieux musulmans dans la politique et adhère aux dispositions de la loi électorale relatives à l’interdiction des campagnes électorales dans les lieux de culte.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *