Search
lundi 28 septembre 2020
  • :
  • :

Moussa MARA : ‘‘c’est une bonne base pour commencer la période transitoire’’

«Les documents produits ne sont pas parfaits mais constituent une base pour commencer la période transitoire. C’est vrai, il y a des faiblesses dans la charte, c’est incontestable. Mais il y a un minimum pour commencer. Parmi ces faiblesses il y a le problème de la relation avec la Constitution de 1992. On semble maintenir que le document complète la Constitution alors qu’il y a des éléments dans la charte qui violent cette constitution. Pour moi, il faut qu’on soit clair, soit le document suspend la constitution et il créé les conditions d’une vraie transition avec des organes ; avec tous les éléments, soit on va dans la constitution de 92, mais on ne peut pas être au milieu.
La deuxième faiblesse, c’est la notion de vice-président qui n’existe pas dans la constitution et ses rapports avec le président de transition. Autre faiblesse, le collège pour choisir le président, dont on ne connaît pas le contenu et le conseil de transition, dont la répartition des sièges n’est pas indiquée ». Autant d’éléments qui peuvent créer des difficultés entre les participants. Espérons que les futurs animateurs soient de qualité et sauront-nous unir pour réussir».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *