Search
dimanche 28 février 2021
  • :
  • :

61ème anniversaire du Chérif Ousmane Madani HAÏDARA: la fédération internationale Ançar Dine célèbre son guide

Le 12 mai prochain, le guide spirituel de l’Association musulmane pour le soutien à l’islam (AMSI Ançar-Dine Internationale), le Chérif Ousmane Madani HAIDARA, aura 61 ans. Le programme des activités commémoratives cet anniversaire était au cœur des échanges entre les responsables de l’Association Ançar Dine et les hommes de médias, samedi dernier, au siège de l’Association à Banconi. Des propos des différents conférenciers, il ressort que le chiffre d’affaires de cette fédération s’élève à plus de 3 milliards F CFA par an et est essentiellement consacré à la réalisation d’infrastructures sanitaire, éducative, sociale et religieuse, sociale et culturelles, d’assistance aux démunies, aux nécessiteux et victimes des catastrophes, etc.

Cette conférence était animée par Seydou TRAORE, membre de la commission. Il avait à ses côtés : Modibo DIALLO, président de la coordination nationale d’Ançar Dine, Sourakata SALAMINTA, le président de la commission nationale d’organisation, Bassaro FOFANA.
Placée sous le thème «Renforcer la paix et consolider la cohésion sociale», l’Association musulmane pour le soutien à l’islam (AMSI Ançar Dine Internationale) a entamé, dans le cadre de la commémoration de ce 61e anniversaire de son guide spirituel, une série d’activités étalées sur près de 2 semaines. Hier dimanche, il y avait la grande «nuit du Zikri», au grand terrain de foot Korofina nord. Déjà, le 2 mai dernier, il y a eu des activités de gymnastique acrobatique ou « acrogym », suivies, le lendemain d’une lutte traditionnelle à Banconi Djankinèbougou. Aussi, le mercredi 4 mai 2016, un grand prêche a eu lieu à l’occasion de la nuit de de l’ascension du Prophète Mohamed (PSL) appelée «Sanayèlèli» au terrain de l’Hippodrome. Le 2 mai 2016 à Banconi Djankinèbougou, il y a eu des séances d’exhibition d’arts martiaux.
Dans son exposé liminaire, le principal conférencier, Seydou TRAORE, a souligné que chaque année la fédération organise des cérémonies pour célébrer la vie de son illustre guide, afin de rendre grâce au seigneur.
Qui est l’homme ?
Fils de Mahamadou Madani HAÏDARA, et de Bassitan TRAORE, le Chérif Ousmane Madani HAÏDARA est né le 12 mai 1955 à Tamani (Baraouli) dans la région de Ségou. Descendant des chérifs d’Irak (ayant quitté leurs demeures en raison de difficultés rencontrées, pour s’installer au Mali, en Mauritanie, et en Algérie) il est l’enfant promis à Dieu pour servir la cause de l’humanité, a dit le conférencier.
En effet, a-t-il rappelé, plusieurs années après le décès de son unique fille, Madani HAIDARA (le père), est récompensé par la naissance de Ousmane Madani HAÏDARA, suite à sa promesse faite à Dieu de mettre son enfant à son service. Même étant dans le coma, le père Madani, selon le conférencier, a refusé que son enfant unique soit à son chevet au détriment des services de l’islam (objet de sa venue). Depuis lors, il y a 61 ans, jour pour jour, l’enfant promis à Dieu est engagé au seul service de Dieu, Exalté soit-il.
Aussi, a-t-il fait savoir, la fédération Ançar-Dine internationale connaît une expansion extraordinaire. «Notre présence se définit dans un cadre républicain. Donc, nous travaillerons avec les toutes personnes qui prônent une laïcité positive, d’ouverture, de tolérance, de justice et de respect qui conduira à un meilleur vivre ensemble, principe si cher à son éminence, Séïd Cherif Ousmane HAÏDARA», a-t-il précisé.
Personnalité distinguée, honoré et reconnue par le monde entier et à travers les actes posés, pour la paix, la cohésion sociale et la saine compréhension de l’islam, le chérif, a soutenu Seydou TRAORE, est totalement dévoué au seul service de l’humanité à l’image du prophète Mohamed (PSL). Pour soutenir cette personnalité dans sa mission, l’Association musulmane pour le soutien à l’islam (AMSI) couramment appelée Ançar-Dine Internationale a été créée en 1985 (il y a 31 ans de cela).
Qu’est-ce que l’association Ançar Dine ?
La mission de l’association s’articule autour de : la diffusion de l’islam comme religion de paix et de tolérance ; la saine compréhension de l’islam par la formation et l’information ; l’amélioration du comportement moral et spirituel du fidèle musulman. Il s’agit aussi de la réalisation d’infrastructures sanitaires, éducatives, sociales et religieuses, sociales et culturelles, A cela s’ajoute l’assistance aux démunies, aux nécessiteux et victimes des catastrophes, l’établissement et le renforcement de mécanismes de solidarité, entre les hommes, sans distinction de race et de religion, etc.
La fédération Internationale compte ce jour 4 319 structures de base dont 3 535 au Mali et 784 à l’extérieur. Elle compte des millions de militants et de sympathisants ; présente dans 30 pays sur 4 continents (Afrique Europe, Amérique et Asie).
Selon Seydou TRAORE, le budget annuel de fonctionnement et d’investissement de la fédération tourne autour de 3 milliards FCFA. Aussi, elle gère une instituions agréée de micro finance comptant près de 7 000 membres.
Ançar Dine internationale, c’est aussi une Agence de voyages ayant assuré le transport de 300 pèlerins en 2015.
Autres trésors de l’Association et pas des moindres, une télévision numérique dotée d’équipements de dernière génération ainsi que 5 radios privées au Mali et Burkina Faso.
À savoir aussi que près de 90 000 participants célèbrent par an la semaine du Maouloud organisée par la fédération internationale des associations Ançar-Dine à Bamako.
Les rendez-vous de la semaine
Placée sous le thème : «Renforcer la paix et consolider la cohésion sociale», les activités prévues au cours de cette semaine, dans le cadre de ce 61e anniversaire, sont les suivantes : lundi 9 mai un grand prêche à l’occasion de l’anniversaire de Housseyni (petit-fils du prophète) à Djankinèbougou ; mardi 10 mai à 16 heures, lecture de Coran au terrain de Djankinèbougou. Ensuite, le mercredi 11 mai au même lieu, finale de la Coupe HAIDARA. Enfin, le jeudi 12 mai à 15 heures il est prévu la grande cérémonie de l’anniversaire au grand terrain de football de Korofina nord.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *