Search
lundi 1 mars 2021
  • :
  • :

Accident routier d’hier près de Baguinéda: le bilan officiel est 7 mort et 52 blessés

Un car de 55 places de la Compagnie Baní transport, immatriculé AN 96 00 MD, qui a quitté Bamako pour Mopti, est entré en collision, hier jeudi à 6 h 10 du matin, avec un camion benne, immatriculé AP 79 95 MD. Le bilan officiel de l’accident est de 7 morts, 52 blessés admis à l’Hôpital du Mali et au CHU Gabriel Touré et de nombreux dégâts matériels.

Il ressort des premiers éléments d’enquêtes que c’est au cours d’un croisement dans un virage que le conducteur du camion benne a quitté sa voie de circulation pour se retrouver sur celle du car qui circulait dans le sens inverse entre les deux collines, au niveau de la localité de Kakabougou à quelques encablures de Baguinéda. Ainsi, le conducteur du car, en vitesse excessive, n’a pas pu l’éviter. Un choc frontal violent s’en est suivi et le car a été immobilisé par la colline.
Selon les mêmes sources, les causes probables de ce terrible accident seraient la vitesse excessive de la part du conducteur du car ; et le sommeil au volant du côté du conducteur de la benne.
Selon certains témoignages, le conducteur du camion benne serait mort sur le coup. Quant à celui du car, un certain Gaoussouba, il aurait eu une fracture aux niveaux d’une jambe et au front. L’enquête est en cours au niveau de la brigade de Baguinéda.
Aussitôt le ministre de l’Equipement, des transports et du désenclavement, Mamadou Hachim KOUMARE qui devait présider la réunion annuelle des transports hier matin a préféré se rendre sur les lieux en compagnie de son collègue de la Sécurité et de la protection civile pour diligenter l’évacuation des blessés et apporter la compassion de la nation entière aux victimes de ce énième accident de la circulation routière dans notre pays, en passe de devenir un véritable hécatombe.
Par ailleurs, il est démontré que les facteurs d’accidents dans notre pays sont repartis entre le comportement humain (85%); l’état du véhicule (7%) ; la route et l’environnement (8%). Et que plus de 60% des accidents de la circulation routière touchent les jeunes et les scolaires.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *