Search
samedi 6 mars 2021
  • :
  • :

Accord de paix: nouvelle protestation des groupes armés

Les groupes armés du nord, signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, CMA et Plateforme ont annoncé la suspension de leur participation au Sous-comité politico-institutionnel, une instance clé de la mise en œuvre de l’accord d’Alger.

En suspendant leur participation à cette instance, la CMA et la Plateforme entendent protester contre le gouvernement qu’elles accusent de retarder la mise en place des autorités intérimaires.
« Nous constatons que le gouvernement traîne à comprendre qu’il y a une extrême urgence à aller vite dans la mise en œuvre de l’accord et à commencer par l’essentiel. C’est-à-dire à procéder à l’installation des autorités intérimaires, assurer la sécurité et acheminer l’aide humanitaire », a déclaré à la BBC le porte-parole de la plateforme des mouvements armés, Me Arouna Touré.
Toujours selon Touré, la suspension de leur participation au sortir de la réunion extraordinaire du sous-comité s’explique par le fait qu’ils estiment que le gouvernement ne leur « prouve pas sa bonne foi ».
La CMA et la Plateforme menacent également de quitter les autres instances de mise en œuvre de l’accord.
Ils accusent la communauté internationale de ne pas bien jouer son rôle, conformément à l’article 60 de l’accord d’Alger qui lui confère, à travers le CSA (Comité de suivi de l’accord) le pouvoir d’impulsion, de coordination, de suivi, de contrôle et de supervision dudit accord.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *